argent est un problème

L’argent est-il un problème ?

L’argent est-il un problème ?

Pour cette troisième vidéo de notre série sur l’argent et le mindset, j’ai décidé de m’attaquer à ce sujet qui est particulièrement tabou dans notre pays. En effet, nous sommes le pays dans lequel l’argent est le plus mal perçu.

Vous avez certainement déjà entendu (ou prononcé) ces fameuses idées reçues à propos de l’argent :

  • « L’argent, c’est mal. »
  • « Les riches sont des voleurs. »
  • « L’argent, c’est sale. »
  • « L’argent ne fait pas le bonheur ! »

Pourtant, l’argent est un outil que nous utilisons toutes et tous, et ce de façon quotidienne.

Dans ces conditions, j’ai tenté de comprendre quelles sont les raisons pour lesquelles il est si difficile et si mal vu de parler d’argent en France. C’est pourquoi j’aimerais crever l’abcès et lever les tabous au sujet de l’argent, dans cette vidéo.

L’argent est un sujet sensible

Je ne vous apprend rien, l’argent est un sujet sensible, et qui polarise beaucoup. Il y a des personnes qui sont pour et des personnes qui sont contre. Il y a également des personnes pour lesquelles parler d’argent n’est absolument pas un problème, alors que pour d’autres, le simple fait d’évoquer l’argent va déclencher une véritable levée de boucliers, voire même des réactions virulentes.

Il faut savoir qu’en France, l’argent est un sujet encore plus tabou que le sexe. Pourtant, c’est un outil que nous utilisons toutes et tous au quotidien. C’est ce qui nous permet de vivre, puisque l’argent régit nos transactions de la vie de tous les jours.

On a souvent l’impression que gagner de l’argent est honteux. Il faut savoir que 8 personnes sur 10 pensent qu’avoir de l’argent est mal perçu.

Pourquoi l’argent est-il perçu comme un problème ?

J’ai fait quelques recherches pour tenter de comprendre les raisons de cette relation ambiguë à l’argent. Il en ressort qu’il y a un fort héritage culturel et historique.

Liberté, égalité, fraternité

La première raison pour laquelle l’argent est un problème pour beaucoup de personnes, c’est la mauvaise interprétation de la devise de la République.

En effet, « Liberté, Égalité, Fraternité », qui est la devise de la France, comporte le mot « égalité ». Le problème, c’est que beaucoup de personnes pensent que c’est une égalité dans tous les domaines de la vie (en incluant les revenus ou la condition sociale, par exemple). En réalité, il s’agit d’une égalité dans les droits et les devoirs.

De ce fait, ces personnes ressentent une forme d’injustice lorsqu’elles constatent que leurs revenus ne sont pas égaux à ceux du voisin.

La religion catholique a un impact important

Dans la religion catholique, l’avarice est un des sept péchés capitaux.

Pour le dire clairement, de façon plus moderne, un avare est un radin. C’est une personne qui a horreur de dépenser son argent, même pour des choses essentielles (telles que la santé), et qui cherche à en avoir toujours plus.

Mais il ne faut pas confondre un avare et une personne économe, ou une personne riche. Si vous gagnez 100.000 euros par an et que vous en dépensez 90.000, on ne peut pas vraiment dire que vous soyez un avare. Pourtant, vous en conservez quand même 10.000 chaque année, que vous pouvez investir pour vous enrichir davantage.

De plus, la religion catholique met l’accent sur le fait d’aider son prochain et particulièrement les personnes dans le besoin. Cela renforce donc l’idée selon laquelle il ne faut pas avoir d’argent. C’est le serpent qui se mord la queue : comment voulez-vous aider les autres si vous n’en avez pas les moyens ?

Un fort héritage de la culture paysanne

La troisième raison pour laquelle parler d’argent est un problème pour beaucoup de personnes, c’est le fort héritage de la culture paysanne présent en France.

Cela fait partie intégrante de notre ADN. Nous sommes un pays qui est encore très paysan. Dans le passé, lorsque les paysans avaient de l’argent, il ne fallait surtout pas en parler. Ils avaient pris l’habitude de cacher cette richesse aux autres, de peur de susciter les envies.

L’influence du marxisme dans les mentalités

Le marxisme est un courant de pensée du 19ème siècle, fondé sur les idées de Karl Marx.

Ce courant repose sur la participation à la lutte des classes. L’objectif était d’arriver à une société sans classes, et d’en finir avec la capitalisme. Comme ce mouvement a eu une influence plutôt importante dans notre pays, certains utopistes sont encore convaincus qu’une société de ce type est la solution, et ressentent donc de la haine et de l’injustice vis-à-vis des personnes qui ont de l’argent.

Mon avis personnel sur les raisons de la perception de l’argent comme étant un problème

Un manque d’éducation financière

Pour moi, la raison la plus importante, celle qui déclenche toutes les autres, c’est sans aucun doute le manque d’éducation financière.

Parler d’argent est un problème pour beaucoup de personnes, tout simplement car elles n’ont jamais appris le fonctionnement de l’argent. L’école nous enseigne à être de bons salariés, de bons travailleurs et de bons consommateurs. En revanche, elle ne nous enseigne pas le fonctionnement de l’argent, la différence entre un actif et un passif, ou encore comment nous enrichir. C’est ce qu’explique Robert Kyosaki dans son ouvrage culte, Père Riche Père Pauvre.

Je suis convaincu que si le fonctionnement de l’argent était enseigné à l’école, nous n’aurions aucun problème à parler de ce sujet au quotidien, et cela résoudrait une grande partie des problèmes que nous avons aujourd’hui.

Des abus fortement médiatisés

Une autre raison pour laquelle les français ont un problème avec l’argent est la médiatisation des abus.

Il y a toujours eu (et il y aura toujours) des personnes qui abusent. Que ce soient des politiques qui versent des pots de vin, des entreprises qui licencient à tour de bras alors qu’elles versent des dividendes records à leurs actionnaires ou des PDG qui se font licencier tout en recevant des parachutes dorés; ce genre d’événement est toujours mis en avant par les médias, pour faire de l’audience et vendre le plus possible.

Il ne faut pas oublier que ces abus sont des exceptions, alors que les médias tentent de nous faire croire qu’ils sont la norme. De ce fait, le raccourci est très vite fait : les riches sont des pourris.

La crise renforce le sentiment d’injustice

En période de crise (ou de difficulté économique), on peut vite ressentir un sentiment d’injustice. En effet, on a tendance à faire des raccourcis et à considérer que l’argent incite les personnes à s’affranchir des règles.

C’est d’ailleurs ce qu’il s’est passé lors de la Révolution, en 1789. Les ordres privilégiés s’enrichissaient alors qu’ils ne payaient pas d’impôts, ce qui déclencha la Révolution.

Cela vient encore renforcer la croyance selon laquelle l’argent est l’ennemi.

Le train de vie extravagant des ultra-riches

Les médias aiment bien mettre en avant les trains de vie extravagants des ultra-riches, pour qui l’argent n’est absolument pas un problème.

Villas luxueuses, voitures de luxe à plusieurs centaines de milliers d’euros, yachts, palaces ou encore caviar et champagne à tous les repas, voilà ce qu’aime nous montrer la télévision, encore une fois pour faire de l’audimat. Un salarié au SMIC qui rentre chez lui après une dure journée passée à travailler, et qui tombe sur ce genre de reportage en allumant sa télévision, peut rapidement ressentir une forte injustice. Lui qui galère à boucler les fins de mois, en faisant attention à tout, comment se fait-il que des personnes puissent « gaspiller » leur argent de cette façon (de son point de vue) ?

Gardez bien en tête que ce genre de comportement ne représente que 1% des riches. La plupart des personnes qui ont beaucoup d’argent sont des personnes tout à fait ordinaires. Si vous les croisiez dans la rue, vous seriez incapable de les différencier des personnes qui n’ont pas beaucoup d’argent. C’est d’ailleurs ma vision de la richesse. Je ne considère pas que l’argent soit là pour en mettre plein la vue, mais plutôt pour disposer d’une liberté et ne pas se poser de questions pour les lendemains.

La richesse est un processus, pas un événement

Il y a un énorme amalgame qui est fait par la majorité des personnes : croire que la richesse arrive d’un coup.

C’est l’image populaire du gagnant du loto, qui devient riche du jour au lendemain, de la personne qui reçoit un héritage important ou de la célébrité qui est très bien payée, qui véhicule cette croyance. Pourtant, ces personnes sont des exceptions, pas la norme.

En réalité, devenir riche est un processus qui prend du temps. Vous allez travailler pour mettre en place des actifs qui vont ensuite travailler pour vous (immobilier, bourse ou entrepreneuriat). Plus vous allez acquérir d’actifs, plus ceux-ci vont vous rapporter d’argent, plus vous allez vous enrichir.

C’est pour cette raison que beaucoup de personnes pensent que l’argent est un problème.

L’argent ne résout pas les problèmes

Beaucoup de personnes pensent que l’argent est à l’origine de leurs problèmes, et que les choses iraient beaucoup mieux si elles avaient un compte en banque bien rempli.

La vérité, c’est que ce n’est pas l’argent qui est à l’origine des problèmes. Manquer d’argent peut effectivement créer des problèmes, comme l’incapacité à régler ses factures, par exemple. Mais ne pensez pas pour autant que vos problèmes disparaitront lorsque vous aurez de l’argent. Vous serez simplement un riche avec des problèmes.

L’argent ne fait pas le bonheur

Peut-être, mais en manquer non plus.

Pourquoi l’argent n’est pas un problème !

Ce que l’on pense VS la réalité

Tous ces éléments font que, lorsque nous voyons une personne qui a de l’argent, alors que nous n’en avons pas (ou que nous en manquons), nous ressentons de l’envie, voire même une certaine forme d’injustice.

On en vient à se demander « Pourquoi il/elle a de l’argent, et pas moi ? ».

Beaucoup de personnes espèrent que la richesse va arriver un jour. Elles remettent cela au hasard, car elles sont convaincues que c’est un événement, et non un processus. Elles pensent que les personnes riches sont simplement bien nées, ou qu’elles ont eu de la chance, comme si la richesse était venue frapper à leur porte un matin.

La réalité est toute autre. Cette personne riche a certainement fait des choses qui ne sont pas montrées à la télévision, et que la personne qui manque d’argent n’a pas faites. On ne montre jamais les sacrifices qui ont été faits (comme le fait d’investir chaque euro possible), la patience, les doutes, les responsabilités, les heures passées à effectuer des recherches ou à se former, ou encore les prises de risques. Forcément, c’est moins vendeur que la grosse voiture et la villa avec piscine.

Ne faites pas comme tout le monde !

Il y a une phrase que j’entends souvent et qui m’énerve au plus haut point : « Oui mais tout le monde fait comme ça« .

Pourquoi les personnes ont-elles tant besoin de se rassurer en faisant comme tout le monde ? Manquent-elle à ce point de confiance en elles ?

  • Est-ce que tout le monde a une vie riche et épanouissante ? Je n’en suis pas convaincu.
  • Si tout le monde se met à sauter du haut d’une tour, est-ce que vous allez faire la même chose ? Permettez-moi d’en douter également…

Vous devez arrêter de vous comparer au voisin ou au collègue, et devez vous mettre à penser par vous-même, pour vous créer une vie qui vous correspond, une vie sur mesure. Je suis bien conscient que c’est plus facile et rassurant de suivre le mouvement (on appelle ça la preuve sociale), mais l’expérience m’a montré que la majorité a toujours tort.

Avez-vous déjà vu des personnes devenir riches en étant uniquement salariées ? À quel moment se dit-on que l’on va devenir riche en se contentant d’un contrat de travail, que celui-ci soit à 1.500, 2.000, 3.000 ou même 5.000 euros par mois ?

Si vous n’investissez pas sur vous, il y a peu de chances pour que vous vous enrichissiez financièrement. Dans ces conditions, l’argent est un problème, et le restera.

Et vous, que pensez-vous de l’argent ? Est-ce que vous considérez aussi que c’est un problème, ou êtes-vous à l’aise avec ? N’hésitez pas à partager votre avis dans les commentaires ci-dessous.

Partager l'article
  •  
  •  
  •  

2 Commentaires

  • yana

    Répondre Réponses 21 novembre 2019

    Bonjour Julien,
    Tout est bien dit.
    Étant la maman « pauvre » d’une fille de 13 ans, mon plus grand rêve est qu’elle a une bonne culture financière qui lui permettra dans le futur de gagner sa vie sans être le « pigeon » et en créant de la valeur dans ce monde.
    Mais comment je peux l’enseigner cela, si moi même, je galère (financièrement) malgré mon désir et la lecture des livres sur le sujet?
    Certes, il y en a des livres instructifs comme celui de Kyosaki mais il est, à mon regard, n’est pas adapté aux ados.
    J’ai cherché partout sur le net qqch similaire (livre, formation, jeux) mais je ne trouve rien. Sauf Monopoly, bien évidemment 😉

    • Julien Loboda

      Répondre Réponses 21 novembre 2019

      Bonjour Yana, et merci pour votre commentaire.

      Je comprends tout à fait votre position, et je ne peux que vous encourager dans le fait de vouloir éduquer votre fille à l’argent.

      Pour bien commencer, je vous recommande le livre « Nos enfants riches et brillants » de Robert Kyosaki : https://amzn.to/37r2kYR

      Ensuite, vous pouvez aussi vous orienter vers le jeu « cash-flow », également de Robert Kyosaki (mais ce n’est pas le même budget) : https://amzn.to/2riQJu7

Laisser un commentaire

* Champs obligatoires