banquier

3 choses à faire avant d’aller voir son banquier

La banque est un passage quasi-obligé lorsque l’on souhaite financer un investissement immobilier. En effet, peu de personnes ont la capacité financière pour acheter un ou plusieurs biens en cash. De plus, en empruntant l’argent, vous bénéficiez d’un effet de levier inexistant si vous financez le bien au comptant. Le passage chez le banquier est souvent un moment redouté et source de stress. Cela se comprend car sans accord de la banque, vous pouvez dire adieu à votre projet d’investissement. Pour mettre toutes les chances de votre côté et vous démarquer des autres demandeurs de financements, je vous propose de découvrir 3 choses à faire avant d’aller voir son banquier.

#1. Nettoyez vos comptes

La banque va vous demander vos trois derniers mois de relevés de comptes lorsque vous allez faire une demande de prêt immobilier. Si vous avez tendance à être à découvert et que vous prévoyez d’investir dans l’immobilier, commencez par gérer vos comptes « proprement » pendant trois mois.

Faites ce qu’il faut pour ne pas être à découvert et payez toutes vos factures en temps et en heure. Cela rassurera le banquier en lui montrant que vous vous occupez de votre argent. Il ne faut donc pas que des incidents de paiement ou des agios pour un découvert apparaissent sur vos relevés. Idéalement, il faut que le somme de vos dépenses mensuelles soit inférieure à vos rentrées.

N’oubliez pas que vous allez demander à votre banquier de vous prêter de l’argent. Vous devez donc le rassurer en lui montrant que vous savez ce que vous faites !

#2. Soldez vos crédits à la consommation

Si vous avez un (ou plusieurs) crédit(s) à la consommation, commencez donc par les solder !

Décalez votre projet immobilier de quelques mois ou d’une année s’il le faut, mais soldez d’abord vos dettes. Utilisez une partie de votre épargne (si vous en avez) et remboursez le plus vite possible. Vous ne devriez utiliser le crédit que pour financer un actif (un bien qui vous rapporte de l’argent) et jamais pour acheter un passif (un bien qui vous coûte de l’argent). Une voiture, une TV, des vacances ou des meubles payés à crédit sont une aberration et les banquiers le savent bien.

Si vous allez demander un financement alors que vous avez un crédit à la consommation sur le dos, le banquier risque de vous demander comment il peut vous faire confiance sur un bien qui coûte plusieurs dizaines de milliers d’euros alors que vous n’êtes pas capable d’acheter un bien nettement moins cher sans emprunter. En plus de cela, avoir une mensualité de crédit sur le dos diminuera nettement votre capacité d’emprunt.

banquier

Effacez vos dettes de consommation avant d’aller voir votre banquier.

#3. Préparez votre projet

Préparer son projet est un point capital que beaucoup trop de demandeurs de financement négligent. En tant que gestionnaire de risque, votre banquier va étudier point par point votre dossier pour prendre sa décision. Gardez bien en tête que ce dernier rencontre plusieurs clients chaque jour, et donc autant de dossiers à gérer. Il est alors primordial de vous démarquer des autres clients pour faire bonne impression et mettre toutes les chances de votre côté.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Étudiant et multi-investisseur

La clé pour réussir cette étape est de professionnaliser votre approche, en apportant un dossier complet. Vous devez donc arriver au rendez-vous avec tous les éléments relatifs à votre projet :

  • Toutes les pièces justificatives (relevés de comptes, fiches de payes, pièce d’identité, échéanciers de prêts en cours, quittances de loyer, etc).
  • Le compromis de vente.
  • Les baux de location (si le bien est déjà loué).
  • Les devis pour les éventuels travaux.
  • Une présentation synthétique et chiffrée de votre investissement (prix d’achat, loyers, rentabilité, cash-flow, type de bien, adresse, etc). Cela permet au banquier de prendre connaissance de votre projet en quelques minutes et de ne pas avoir à chercher les différents éléments.

En réalisant cette étude et en la présentant de façon professionnelle à votre banquier, vous allez naturellement vous démarquer des autres candidats car vous allez montrer lui montrer que vous savez ce que vous faites et que vous prenez votre projet très au sérieux.

Mettez-vous deux minutes à sa place : à qui accorderiez-vous le plus facilement un financement entre :

  • Un candidat qui arrive les mains dans les poches et demande 100.000€ pour financer un investissement locatif, sans savoir précisément combien cela va lui rapporter ni connaitre aucun chiffre.
  • Un candidat qui arrive avec un business plan bien monté, un budget prévisionnel, des informations précises et chiffrées… Bref, un vrai projet !

Pour résumer

Vous l’aurez compris, le passage chez le banquier est une étape capitale qu’il ne faut pas prendre à la légère. Pour autant, vous n’avez pas non plus besoin d’être un champion de la négociation ou de gagner des sommes importantes pour obtenir votre financement. Une bonne préparation sur ces 3 points vous permettra déjà de vous démarquer de 99% des demandeurs de prêts.

D’ailleurs, je peux vous assurer qu’à chaque fois que je demande un financement, je mets ces principes en application. Rien ne me fait plus plaisir que d’entendre la banque me dire “si tous les dossiers pouvaient être aussi complets que le vôtre, ce serait génial“, et d’obtenir mon financement derrière.

J’espère que cet article vous sera utile et vous permettra d’obtenir plus facilement votre prêt. N’hésitez pas à me dire dans les commentaires ci-dessous si vous avez mis en application ces principes et, si oui, est-ce que cela vous a aidé ? Est-ce que vous avez l’habitude de procéder autrement ? Avez-vous d’autres conseils à apporter aux lecteurs ?

Je vous invite également à télécharger gratuitement mon ebook qui vous expliquera comment louer plus cher et payer moins d’impôts avec la location meublée, juste ci-dessous.

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   

2 Commentaires

  • Vyasa

    Répondre Réponses 1 septembre 2017

    Bonjour,

    Merci pour ce blog qui m’a l’air bien structuré et rédigé, avec qq articles qui changent de ceux qu’on peut trouver ailleurs ! 3 conseils de cet article aussi très pertinents, merci. Concernant la présentation synthétique et chiffrée de l’investissement, serais-tu en mesure de partager l’une de celles que tu as été amené à produire ? Cela serait très intéressant et concret.

    Bon week-end !

    • Julien Loboda

      Répondre Réponses 1 septembre 2017

      Bonjour Vyasa, merci pour ton commentaire et tes encouragements.
      Je ne peux pas partager ce type de présentation car c’est assez long (une vingtaine de pages) mais j’ai indiqué dans l’article le type d’informations à mettre. En fait c’est de faire une présentation chiffrée qui montre au banquier que le projet est un bon investissement.

Laisser un commentaire

* Champs obligatoires