louer 35 nuits par mois

Comment louer 35 nuits par mois

Vous vous demandez sûrement si je n’ai pas perdu les pédales en parlant de louer 35 nuits par mois ?

Non, vous ne rêvez pas ! La location courte durée est la seule forme de location qui permet d’avoir des locataires différents d’un jour à l’autre. C’est également la seule qui permette de louer plus de nuits en un mois qu’il y en a !

Je vous laisse découvrir comment c’est possible dans cette vidéo.

En effet, lorsqu’on fait de la location courte durée, on peut faire du surbooking ! Seulement, contrairement aux compagnies aériennes, on ne vend pas la nuitée à deux personnes différentes en espérant que l’une d’elles ne viendra pas.

Simplement, ce qu’il se passe, c’est que certains clients annulent parfois leur réservation. Dans ce cas, votre appartement est libre et vous pouvez donc le remettre à la location.

Pour pouvoir louer 35 nuits par mois, il suffit simplement de mettre en place, dans les conditions d’annulation, des réservations non remboursables. Ainsi, si un client annule sa réservation chez vous, vous percevez quand même le montant de la réservation.

Vous pouvez proposer deux lignes tarifaires (c’est ce que je fais) :

  • Un tarif normal avec des conditions d’annulation plutôt souples.
  • Une promotion à -10% ou -15%, en contrepartie d’une réservation non remboursable, quel que soit le délai avant le séjour.
Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Comment Emmanuel Guengant vit de la location saisonnière !

Je vois d’ici certaines personnes crier au scandale ou dire qu’on profite de l’impossibilité d’un client de se rendre dans notre appartement. Pourtant, les conditions de réservations sont écrites noir sur blanc au moment de la réservation. Lorsque vous achetez un billet de train qui n’est pas remboursable, vous êtes informé de cette condition au moment de l’achat. Si vous ne pouvez finalement pas prendre le train, vous perdez la réservation. Ici, c’est exactement la même chose.

Et vous, quelle politique d’annulation pratiquez-vous sur vos appartements ? Je suis curieux de voir vos réponses dans les commentaires ci-dessous. Vous pouvez également télécharger librement et gratuitement mon livre “Comment louer plus cher et payer moins d’impôts avec la location meublée ?” ci-dessous.

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    17
    Partages
  • 17
  •  
  •  
  •   

2 Commentaires

  • Yann MARJAULT

    Répondre Réponses 3 novembre 2017

    Salut Julien !

    Je partage ton avis sur les conditions non remboursables. Elles peuvent procurer ces nuits supplémentaires dont tu parles et en plus ces conditions nous couvrent quand certains annulent en dernière minutes.
    Je dirais que le fait de pouvoir “relouer” n’est que la conséquence d’une annulation sur laquelle nous n’avons pas la main.
    Excellent cette vidéo !

    Yann

    • Julien Loboda

      Répondre Réponses 3 novembre 2017

      Exactement, comme tu dis, derrière cette anecdote de louer 35 nuits le message important est de bien gérer son business de courte durée et notamment les annulations car nous n’avons pas la main dessus. Le but est de garder cette visibilité sur les rentrées de loyers.

Laisser un commentaire

* Champs obligatoires