Comment gérer une location courte durée à distance ?

Vous êtes peut-être tenté(e) par la location courte durée, et sa rentabilité qui enregistre des records. Seulement voilà, vous avez peut-être peur que cette activité soit chronophage, et vous n’avez pas forcément envie d’y passer tout votre temps libre ? N’ayez crainte, il existe aujourd’hui des solutions innovantes qui vous permettent de louer en courte durée à distance. Peu importe que vous soyez à deux ou à deux mille kilomètres, vous pouvez tout à fait vous lancer dans cette activité tout en n’y passant que trente minutes par semaine.

Dans cette vidéo, je vous explique comment louer en courte durée à distance !

Louer en courte durée à distance : est-ce réellement possible ?

L’erreur des personnes qui se lancent en location courte durée

Pour beaucoup de personnes, généralement non initiées, se lancer dans une activité de location courte durée est synonyme de chronophage.

En effet, de prime abord, on pense que l’on va devoir tout gérer soi-même, ce qui engendre plusieurs problématiques :

  • Se créer un deuxième job,
  • Peur d’y passer des heures et de ne plus avoir de temps libre,
  • Devoir attendre et accueillir les clients,
  • Se retrouver esclave de son investissement.

Avouez que ça ne fait pas vraiment rêver, non ?

C’est sûr que, dans ces conditions, il est difficile de s’imaginer posséder plusieurs appartements en location saisonnière.

Mettez en place un système pour gérer vos locations de courte durée à distance

Pour réussir à ne passer que trente minutes par mois à gérer votre location courte durée, vous devez absolument mettre en place un système. C’est ce système qui va travailler pour vous, et qui va vous permettre de ne pas y passer tout votre temps libre.

Pour cela, vous devez mettre en place 4 outils :

  1. Un système d’arrivée autonome
  2. Une équipe de confiance
  3. Un channel manager
  4. La domotique connectée

Les 4 outils pour louer en courte durée à distance

1. Check-in et check-out autonomes avec la boîte à clés ou la serrure connectée

La partie la plus contraignante, lorsque vous faites de la location courte durée, est celle qui est liée à l’accueil et au départ des clients. La raison est simple : vous êtes tributaire des horaires de ces derniers. Vous devez donc bloquer votre agenda pour être disponible selon leurs horaires. Pire encore, s’ils sont en retard (train retardé, bouchons sur la route…), vous allez devoir patienter plusieurs heures !

La solution, face à cette contrainte, est d’automatiser l’arrivée et le départ de vos clients.

Pour cela, vous devez disposer d’un système d’arrivée autonome. En clair, il s’agit d’un système qui va permettre à vos clients d’entrer dans votre logement de façon totalement autonome, n’importe quand. De cette façon, vous n’avez plus besoin d’être présent(e) pour les accueillir.

Il existe plusieurs solutions, pour une arrivée autonome :

  • Une boîte à clés, protégée par un code, dans laquelle vous allez déposer le trousseau.
  • La serrure connectée, qui s’ouvre avec un code (et non plus une clé), comme dans les hôtels.
  • Les consignes chez les commerçants, un système qui a tendance à se développer de plus en plus, avec des plages horaires élargies.

2. Une équipe de confiance : votre relai sur le terrain

Puisque l’objectif est de ne pas vous déplacer pour tout et n’importe quoi, vous allez devoir recruter des personnes de confiance, qui vont être votre relai sur le terrain.

Vous avez besoin de deux types de talents :

  • Une conciergerie ou, à défaut, une personne pour faire le ménage. C’est elle qui s’occupera de nettoyer l’appartement entre deux locations, ainsi que de laver les draps et serviettes. Elle vous informera également dès qu’il faut remplacer ou réparer quelque chose.
  • Un artisan, ou une personne capable d’effectuer les petites réparations. Si jamais les toilettes sont bouchées, que la douche fuit ou bien que la box internet ne fonctionne pas correctement, il faut que quelqu’un puisse intervenir rapidement. Cela vous permettra de montrer à vos voyageurs que vous êtes réactif, et neutralisera le problème immédiatement.

3. Le channel manager : l’outil ultime pour piloter votre location courte durée à distance !

Vous ne pouvez pas vous lancer dans la gestion de plusieurs appartements en location saisonnière, ou de courte durée, sans utiliser un channel manager. Il s’agit d’un outil qui va vous permettre de centraliser tous vos logements, sur toutes les plateformes, en un seul et même endroit.

Bien qu’il soit possible de s’en passer lorsqu’on ne possède qu’un seul logement, il devient vraiment indispensable dès lors que l’on souhaite se professionnaliser et gérer plusieurs locations courte durée à distance.

Avec un channel manager, vous allez pouvoir gérer et automatiser :

  • Les tarifs,
  • La disponibilité,
  • Votre communication avec les clients,
  • Les encaissements,
  • La communication avec votre équipe,
  • Les cautions,
  • L’état des lieux à distance,
  • L’envoi et la signature du contrat de location.

4. La domotique : le stade ultime pour tout piloter à distance.

Cette quatrième partie est optionnelle, mais elle vous apportera un confort indéniable.

Les technologies actuelles nous permettent de surveiller et de piloter ce qu’il se passe dans votre logement, même si vous êtes à plusieurs milliers de kilomètres.

Vous pouvez notamment :

  • Installer un capteur de volumétrie et de température, pour vous assurer que vos clients respectent bien l’interdiction de faire la fête.
  • Connecter vos radiateurs et votre chauffe-eau, pour optimiser la consommation électrique lorsque l’appartement est vide.
  • Mettre en place une caméra de surveillance dans les parties communes (interdit dans les parties privatives).

Est-ce compliqué de gérer une location courte durée à distance ?

Commencez par travailler et investir votre temps

Il est possible que la mise en place du système que je viens de vous expliquer vous fasse peur, que vous pensiez que c’est très compliqué.

Bien sûr, avant d’arriver à ce résultat, vous allez devoir travailler, afin de tout mettre en place en amont :

Tout cela nécessite d’y passer un peu de temps, mais c’est pour la bonne cause.

Profitez du fruit de vos efforts avec vos revenus passifs

Mais j’ai aussi une excellente nouvelle pour vous : une fois que vous aurez effectué ce travail, vous serez tranquille !

Vous allez fournir les efforts nécessaires une fois, en amont, pour ensuite pouvoir profiter de votre temps libre, tout en percevant les revenus passifs liés à votre investissement !

C’est tout la différence entre échanger son temps contre de l’argent (un travail payé) et investir/entreprendre (un travail payant).

Partager l'article
  •  
  •  
  •  

Laissez une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.