Comment bien débuter dans l'immobilier ?

Vous êtes débutant en immobilier et vous rêvez d’investir pour vivre de vos revenus locatifs, devenir millionnaire et avoir la belle vie (j’exagère légèrement le trait 😉) ?

Vous pensez qu’investir est facile, et que vous allez être rentier immobilier en un claquement de doigts ?

Ou, au contraire, vous avez peur d’investir, car votre oncle Henri vous a dit que c’était dangereux, et que vous avez vu un reportage au journal de 20 heures ?

Dans cette vidéo, je tords le cou à 5 idées reçues au sujet de l’investissement immobilier. Je ne vais ni embellir la réalité, ni exagérer le côté négatif. Je vais vous montrer comment ça fonctionne.

Si vous voulez vous former sérieusement, je vous offre mon e-book en cliquant ici.

Idée reçue #1 : c’est un investissement passif

L’idée reçue la plus fréquente que l’on a, lorsqu’on est débutant en immobilier, c’est de croire qu’il s’agit d’un investissement totalement passif.

Effectivement, vous regardez probablement des histoires de personnes qui génèrent plusieurs milliers d’euros par mois de façon passive grâce à l’immobilier. Ces personnes ne passent que quelques heures, chaque mois, à gérer leurs investissements.

Mais il y a une chose qu’il faut bien avoir en tête : il s’agit d’un résultat. Avant d’en arriver à ce stade, vous allez devoir fournir un effort massif. Un projet immobilier prend généralement entre 6 et 24 mois pour voir le jour et tourner normalement.

C’est seulement une fois que vous aurez tout mis en place que vous pourrez toucher des revenus passifs en n’y passant que quelques heures par mois.

Donc, n’oubliez pas : vous allez devoir travailler de façon importante avant de pouvoir profiter du fruit de vos investissements.

Idée reçue #2 : Vous allez devoir tout faire vous-même

Lorsqu’on est débutant en immobilier, on a tendance à penser qu’on va devoir tout faire soi-même. Que ce soient les travaux, la gestion ou encore la comptabilité, on peut vite se laisser déborder.

Pourtant, je vous assure que vous n’avez absolument pas besoin de tout faire vous-même. D’ailleurs, je vais même aller plus loin : je vous recommande de déléguer un maximum de choses !

Gardez bien à l’esprit qu’en délégant, vous allez vous dégager du temps pour vous consacrer à ce qui est vraiment important pour vous (comme chercher un nouvel investissement).

De plus, si vous faites appel à des professionnels, vous allez pouvoir déduire les coûts de vos revenus locatifs, et ainsi payer moins d’impôts.

Idée reçue #3 : Vous avez besoin d’argent pour investir

La France est un pays absolument génial pour investir dans l’immobilier.

En effet, c’est l’un des seuls (si ce n’est LE seul) pays où vous pouvez obtenir un financement à 110% ! En clair, vous pouvez emprunter la totalité de la somme à la banque, même les frais de notaire. Vous n’avez pas besoin de mettre d’apport.

Bien sûr, si vous mettez un apport (généralement 10%), vous aurez plus de chances d’obtenir votre financement. Mais ce n’est pas pour autant que c’est impossible. Ce n’est pas la même chose, lorsqu’on est débutant en immobilier, de mettre 10% sur un appartement à 30.000 euros que sur une villa à 5 millions d’euros.

Idée reçue #4 : Croire qu’investir dans l’immobilier, c’est comme à la TV

Qu’il s’agisse des émissions de home staging ou des reportages qui mettent en avant des propriétaires au bout du rouleau, ce que vous voyez à la télévision est scripté pour faire de l’audience !

Le but premier de ces émissions n’est pas de vous informer de façon impartiale, mais de vous tenir en haleine le plus longtemps possible. Elles tentent de vous faire croire que ce qu’elles vous montrent est représentatif de la majorité des cas.

Je n’ai qu’un conseil à vous donner, si vous êtes débutant en immobilier : faites-vous votre propre idée !

Parfois, vous allez avoir des imprévus dans votre rénovation, invisibles à l’oeil nu. Cela vous coûtera certainement quelques milliers d’euros supplémentaires. C’est le genre de chose qui arrive régulièrement, même à des investisseurs confirmés. Ce n’est pas grave, prévoyez 10% de plus sur votre enveloppe travaux et tout devrait bien se passer.

Je préfère voir le côté positif de la chose : investir dans l’immobilier est fun !

Lorsque je redonne vie à un appartement vieillot, ou laissé à l’abandon, je trouve ça super excitant. J’ai toujours une montée d’adrénaline, et lorsque je termine un chantier je n’ai qu’une hâte : passer au suivant ! Je suis également ravi de pouvoir proposer des logements de qualité à mes locataires.

Idée reçue #5 : Vous allez gagner des tonnes d’argent avec l’immobilier !

La plupart du temps, ce n’est pas avec un seul investissement que vous allez devenir riche.

Si vous avez un appartement qui génère 1.000 euros de loyers et 300 euros de cash-flow, vous n’allez pas devenir riche avec ça. Ne vous méprenez pas, c’est déjà une belle somme, gagnée de façon passive.

Mais ce n’est pas avec cet argent que vous allez acheter une villa en bord de mer ou voyager en business class.

Par contre, la magie de l’immobilier arrive quand vous commencez à avoir plusieurs biens. Dans ce cas, les revenus s’additionnent. Les 300 euros par mois deviennent 3.000 euros par mois.

Dans le même temps, un double phénomène va accélérer votre enrichissement :

  • Vous allez amortir du capital, avec le remboursement du crédit.
  • La valeur de vos biens va augmenter avec le temps.

C’est l’accumulation de tous ces effets qui va produire une différence conséquente en 5 à 10 ans !

Donc, avant de rêver à la belle voiture et aux voyages de luxe, commencez petit ! Investissez dans un premier bien, puis passez au suivant avec l’argent du premier. Plus vous allez avancer dans le temps, plus vous pourrez investir facilement, et plus vos projets seront intéressants.

Conservez une vision à long terme : l’immobilier est un marathon, pas un sprint !

Partager l'article
  •  
  •  
  •  

    "Débutant en immobilier : stop aux idées reçues !"

    • flo

      Lorsque je vois la rénovation de vieux ou très vieux appartements, je m’interroge.

      1) Sur l’état de l’immeuble en général et des travaux à venir pour la copropriété. Je ne parle pas ici d’un IDR où tout est repris en main par l’acquéreur.

      2) De jolies photos de l’appartement rénové sur internet et surprise du touriste en arrivant devant un immeuble peut être pas très clean eu égard à l’appartement acheté vieillot.

      • Julien Loboda

        Et quelles sont vos interrogations ?

Laissez une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.