appartement dégueulasse

J’ai retrouvé mon appartement dégueulasse !

Dans cette dixième vidéo du défi vidéo 30 jours, je vous raconte une mésaventure qui m’est arrivée lorsque j’ai récupéré un appartement après trois mois de location.

Vous allez voir, ça vaut le détour 🙂 .

Transcription de la vidéo

Salut, c’est Julien ! Je vous souhaite la bienvenue dans cette nouvelle vidéo. Aujourd’hui, j’aimerais partager avec vous une anecdote qui m’est arrivé il y a quelques mois en location saisonnière. Ce qu’il s’est passé, en fait, c’est que j’ai retrouvé un appartement dans un état absolument dégoûtant !

Trois mois de location aux mêmes locataires

Vous savez, il y a une partie des appartements que j’exploite en location saisonnière. En l’occurrence, mes appartements sont situés au bord de la mer. Cela veut dire que j’ai une grosse saison qui se fait de début avril à fin octobre.

J’ai donc beaucoup moins de demandes qui se font sur le reste de l’année, à savoir l’automne et l’hiver.

Il y a quelques mois de ça, début Janvier, j’ai reçu une demande pour une réservation d’une durée de deux mois, donc plutôt intéressante. À 50 euros la nuit, à ce moment là, ça faisait une moyenne de 1500 euros par mois, de mémoire. J’accepte donc la demande, je creuse un peu plus et, en fait, il se trouve que c’est une société qui avait besoin de loger des peintres pendant quelques mois.

J’ai accepté la réservation et je me suis dit : « Bon, quand même, ce sont des peintres sur un logement, donc on va peut-être monter un peu la caution ». J’ai donc passé la caution de 500 euros à 1000 euros et je me suis dit que, pour une fois, j’allais faire l’accueil des locataires moi-même, histoire de voir un petit peu comment ça se passe.

Alors là, je vous avoue que je n’ai pas été déçu. Je me suis retrouvé à accueillir six peintres en bâtiment, plutôt cra-cra, qui ont débarqué dans l’appartement. Alors, en plus, l’appartement est toujours nickel. J’aime que ce soit propre et il est plutôt plutôt positionné sur le haut du marché.

Donc, j’ai vu les locataires arriver et je me suis dit « ça commence mal ». De toutes façons, la réservation est acceptée, c’est trop tard pour annuler. On va les laisser rentrer dans l’appartement. La location se passe, les mois de Janvier et Février s’écoulent et, bonne nouvelle, les travaux prennent du retard (comme c’est souvent le cas, d’ailleurs). Ils prolongent leur location jusqu’à fin mars.

Un appartement dégueulasse à la sortie

Je vais alors faire l’état des lieux de sortie fin Mars, et là, catastrophe.

Premièrement, j’arrive dans l’appartement et ce n’étaient plus du tout les mêmes locataires que ceux qui étaient rentrés trois mois avant. C’est à dire que la personne qui m’avait signé l’état des lieux d’entrée n’était même plus dans l’appartement.

Ensuite, j’ai retrouvé l’appartement dans un état absolument crade au possible. C’est à dire que :

  • Les draps étaient noirs. Ils n’avaient pas été lavés pendant trois mois.
  • J’ai retrouvé des poêles et des casseroles complètement brûlées dans le fond, bonnes à jeter.
  • Les saladiers en plastique étaient complètement fondus parce qu’ils avaient été mis au micro-ondes.
  • J’ai retrouvé des nappes déchirées.
  • Les alaises des lits étaient noires et jaunes de crasse.

Je crois que le ménage n’avait pas été fait une seule fois en trois mois donc je ne vous dis pas la couche de poussière dans l’appartement. Là, je vous avoue que j’ai un peu flippé. Je me suis dit « Mince, mon appartement dégueulasse, qu’est-ce que je vais faire ? ».

Ah oui, j’ai oublié de vous dire. J’ai dû faire la sortie à midi et les locataires n’étaient pas prêts. Ils étaient encore en pyjama, le frigo plein de nourriture, les vêtements partout dans l’appartement et la vaisselle sale dans l’évier. Je les ai fait sortir et là j’ai appelé ma femme de ménage. Je lui ai dit « Écoutez, vous allez prévoir un petit moment parce que l’appartement est vraiment dans un état hallucinant ! Prévoyez plusieurs jours de boulot pour le remettre en état. ».

650 euros pour remettre l’appartement en état

C’est ce qu’il s’est passé. De mémoire, je crois qu’elle a mis trois jours pleins pour le nettoyer donc à peu près 25 heures de travail. J’en ai eu pour 350 euros de ménage.

De mon côté, j’ai balancé les draps, les alaises, les poêles, casseroles et saladiers. Tout ce qui était flingué. J’ai tout racheté à neuf, donc encore 300 euros de matériel à racheter. En bref, j’en ai eu pour un coût global de 650 euros. Ce n’est pas grave parce que j’avais prévu la caution en conséquences.

Mais c’est ce que je voulais partager avec vous aujourd’hui, en fait c’était vraiment cette anecdote. C’est vraiment le genre de cas de figure qu’on peut rencontrer en location saisonnière ou location courte durée.

Une opération rentable malgré tout

Est-ce que je regrette d’avoir fait ça ? Non, parce que j’ai quand même fait trois mois pleins. J’ai dû récupérer 4500 euros de loyers sur ces trois mois, ce qui est loin d’être négligeable, on est bien d’accord.

Puis, heureusement, l’appartement était juste sale. Cela veut dire que ça a nécessité un peu de temps pour le nettoyer, lessiver les murs, tout nettoyer et tout racheter.

Mais, heureusement, il n’y a pas eu de casse sérieuse. Je veux dire, j’aurais pu retrouver les matelas ou les sommiers complètement défoncés. J’aurais pu retrouver le four ou le frigo cassé, enfin toutes ces choses là. Heureusement, ce n’est pas du tout ce qu’il s’est passé.

C’était cette anecdote que je voulais partager avec vous, aujourd’hui, pour vous dire quand même faites attention, ça peut arriver.

Faites bien attention aux locataires que vous accueillez dans vos appartements.

N’hésitez pas à me dire dans les commentaires ce que vous en avez pensé. Si vous voulez en savoir un peu plus sur la location saisonnière, la location meublée et comment vous pouvez ne pas payer d’impôts, il vous suffit de télécharger mon livre « Comment louer plus cher et payer moins d’impôts avec la location meublée ? » en remplissant le formulaire qui se trouve juste sous cette vidéo.

 

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    7
    Partages
  • 7
  •  
  •  
  •   

2 Comments

  • Claire

    Reply Reply 11 octobre 2017

    Bonjour Julien !

    Cette histoire est incroyable !

    Heureusement que tu as eu le réflexe de doubler le montant du dépôt de garantie / caution. L’anticipation est vraiment essentielle pour réussir ses investissements ! Belle anecdote.

    Ton défi nous apprend beaucoup de choses, c’est super.

    A bientôt !

    Claire

    • Julien Loboda

      Reply Reply 11 octobre 2017

      Bonjour Claire,

      Oui, en effet, c’est une anecdote qui vaut le détour. Avoir doublé la caution m’a permis de m’en sortir sans problème, mais comme quoi, il faut toujours bien vérifier à qui tu loues ton logement.

      À bientôt,

Leave A Response

* Denotes Required Field