erreurs

5 erreurs qui tuent une location saisonnière

Dans cette onzième vidéo du défi vidéo 30 jours, j’aimerais partager avec vous cinq erreurs qui tuent une location saisonnière. Il s’agit de cinq choses que je vois régulièrement et qui vous assurent de ne pas louer votre appartement.

Transcription de la vidéo

Bonjour et bienvenue dans cette nouvelle vidéo dans laquelle, aujourd’hui, j’aimerais partager avec vous cinq choses qu’il faut absolument éviter de faire avec votre location saisonnière au risque de la tuer définitivement.

Si je vous propose cette vidéo aujourd’hui c’est parce que j’en ai un peu marre de voir toujours et toujours les mêmes erreurs se répéter quand on fait de la location saisonnière. C’est vrai que je rencontre souvent des gens qui me demandent comment je fais pour louer sur une bonne partie de l’année mes appartements alors qu’eux mêmes n’arrivent pas à dépasser 2 à 3 mois, vraiment sur le coeur de la saison. Cela m’a donné l’idée de cette vidéo dans laquelle j’ai voulu, tout simplement, partager avec vous cinq choses qu’il faut absolument éviter de faire dans vos appartements et qui peuvent complètement vous tuer une location saisonnière.

Erreur #1 – Entasser les clients

La première chose qu’il faut absolument éviter de faire c’est de vouloir entasser les gens à tout prix dans les appartements. Elle est finie cette époque, il y a 20 ou 25 ans de ça, où l’offre n’était pas aussi abondante qu’aujourd’hui. On pouvait alors se permettre d’avoir ces fameux studios cabines dans lesquels il y a un à deux canapés lits dans la pièce principale et puis il y a toujours deux lits superposés qui sont planqués dans le coin, dans l’entrée. Ils sont justes assez grands pour loger un enfant et c’est tout.

Aujourd’hui, on a, avec l’arrivée de gens comme Airbnb ou Abritel, une véritable démocratisation du logement en location saisonnière et location courte durée. Du coup, ce qui se passe, c’est que l’offre s’est démultipliée. En face de ça, il y a eu une montée en gamme de l’offre. Donc, aujourd’hui, les clients recherchent avant tout des logements qui soient un minimum confortables et spacieux. Ils ne veulent plus avoir ces logements cages à poules dans lesquels ils sont entassés. Ça, c’est bon voilà pour louer peut-être en plein coeur de la saison, c’est à dire que vous allez louer pendant les vacances scolaires. Mais, en dehors de ça, vous allez avoir peu de chances de louer, parce qu’en face de votre logement il y aura une offre complètement abondante, avec des logements plus grands et de meilleure qualité.

Erreur #2 – Récupérer les meubles des grands-parents

La deuxième erreur que je rencontre très souvent, et qui va de pair avec la première, c’est qu’il faut arrêter de récupérer les meubles du grand-père et de la grand-mère. Vous savez, les appartements dans lesquels vous allez retrouver la table basse en formica, un lit récupéré chez l’arrière grand mère en 140×190 cm, avec la tête de lit en bois massif ou encore la télévision à tube cathodique que vous avez récupéré chez le grand-père et qui a 30 ans.

Non, aujourd’hui, ce qu’il faut, c’est véritablement loger vos clients dans des appartements actuels et avec une décoration Ikea. Pourquoi une décoration Ikea ? Tout simplement parce que, quand vous prenez un catalogue Ikea ou quand vous allez visiter un magasin, c’est une très bonne source d’inspiration. C’est typiquement le genre de choses vers lesquelles il faut tendre. Alors, vous pouvez bien sûr personnaliser un minimum votre logement pour qu’il vous soit propre. Mais, à côté de ça, il faut quand même que ce logement soit conçu avec une décoration prévue pour plaire au plus grand nombre.

Donc, s’il vous plaît, arrêtez de prendre les meubles des grands-parents !

Erreur #3 – Mettre le strict minimum

La troisième erreur qu’il faut vraiment aussi éviter de faire, c’est de vouloir sous-équiper le logement, c’est à dire de mettre le strict minimum dans l’appartement. Quand vous allez mettre juste le minimum dans votre logement, vous n’allez pas le louer plus que ça. Ce que les gens recherchent aujourd’hui, c’est le confort comme à la maison. C’est à dire qu’il faut que vos clients n’aient pas à se poser de questions sur ce qu’ils doivent emmener.

Il faut mettre des éléments comme un lecteur dvd, un grille-pain, une cafetière ou une bouilloire. Il y a des choses qui sont élémentaires mais je vois encore des logements dans lesquels n’y a pas ça. Vous avez juste deux pauvres plaques électriques qui ont 40 ans et puis une vieille cafetière filtre du même âge.

Il faut vraiment équiper votre logement avec des éléments de confort, quitte à les acheter progressivement. Quand vous allez acheter un four ou un lave-linge, vous allez l’acheter une fois et il va vous durer plusieurs années. Voyez-le comme un investissement ! Ce n’est pas une dépense anodine. Cela va vous permettre de louer plus cher et de louer plus souvent.

Erreur #4 – Ne pas mettre le wifi

La quatrième chose qu’il faut arrêter de faire, c’est de ne pas vouloir mettre le wifi dans les appartements. Aujourd’hui, le wifi est devenu aussi important que d’avoir une cafetière ou un lit. C’est un élément primordial ! Je discute souvent avec des propriétaires en location saisonnière et en location courte durée. L’argument qu’ils me disent c’est que les clients ne sont pas là pour aller sur internet. Ils sont là pour visiter ou pour dormir. Ce qu’il faut bien comprendre, c’est que c’est au client de décider. En ce qui me concerne, j’ai à peu près 50 % de ma clientèle qui me dit que le critère numéro un de recherche c’est le fait que je propose internet.

Erreur #5 – Ne pas écouter vos clients

Enfin, la dernière erreur qu’il faut éviter de faire, et celle-ci elle va englober tout ce que j’ai dit juste avant, c’est de ne pas écouter le client. Quand vous faites de la location saisonnière et de la location courte durée, vous gérez un business. Donc, comme dans n’importe quel business, il faut écouter les attentes des clients. Il faut écouter leurs envies et véritablement tenir compte de leurs remarques à la fin du séjour pour améliorer votre logement.

Vous allez voir qu’en faisant cela, vos réservations vont augmenter dans les semaines et dans les mois à venir.

 

N’hésitez pas à me dire dans les commentaires ce que vous avez pensé de cette vidéo. Si vous voulez en savoir plus sur la location meublée et comment payer moins d’impôts, justement avec le meublé, vous pouvez télécharger librement et gratuitement mon livre « Comment louer plus cher et payer moins d’impôts avec la location meublée ? » dans le lien qui se trouve ci-dessous.

 

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   

2 Comments

  • Yann MARJAULT

    Reply Reply 12 octobre 2017

    Salut Julien !

    Des principes qui paraissent évidents au premier abord mais qui ne sont que trop peu respectés ou alors en partie.
    Tu as bien raison de dire qu’on améliore au fur et à mesure et d’ailleurs les remarques des locataires sont très importantes pour ce point et pas uniquement pour les avis sur les sites…

    D’ailleurs, j’ai trouvé un intérêt au “livre de remarques” que je laisse dans mes biens en ce sens. Les remarques laissées sur ce livre ne finissent pas sur les sites d’annonces, ce qui tendrait à nous pénaliser.

    Pour internet, je te rejoins totalement et j’ajouterai que si on touche des personnes en déplacement pour leur travail notamment, l’outil internet est effectivement la PREMIERE chose à avoir.

    Merci Julien

    A bientôt

    Yann

    • Julien Loboda

      Reply Reply 12 octobre 2017

      Merci Yann pour ton commentaire !
      En effet, le livre d’or (ou livre de remarques) est une élément important, qui permet aussi de s’améliorer. Une solution peut être de le prendre en photo et de mettre ces photos dans les annonces Airbnb 🙂
      Ne pas écouter ses clients est une terrible erreur, car ce sont véritablement eux qui nous font progresser !

Leave A Response

* Denotes Required Field