meublé à l'année

Meublé à l’année : un choix judicieux ?

Dans cette seizième vidéo du défi vidéo 30 jours, je réponds à une question posée par Matthieu. Il me demandait s’il était judicieux de louer un appartement meublé sur de la longue durée, donc à l’année ?

Transcription de la vidéo

Bonjour et bienvenue dans cette nouvelle vidéo !

Alors, Matthieu, la question est tout à fait pertinente parce que c’est vrai qu’en location meublée il y a beaucoup d’exploitations possibles. Je parle énormément de location saisonnière et de location courte durée sur le blog parce que c’est ce que je connais le mieux et c’est mon domaine de prédilection en terme d’exploitation. Néanmoins, tu m’as posé la question de savoir s’il était judicieux selon moi de faire la location meublée à l’année. Alors, effectivement, la réponse est oui, tout simplement. La location meublée à l’année reste pour moi beaucoup plus intéressante que de faire de la location nue à l’année.

Deux raisons de faire du meublé à l’année

La première raison c’est que tu vas avoir des baux qui vont être beaucoup plus souple que les baux en location nue. Il faut savoir qu’une location meublée, si tu la loues à un étudiant, tu as un bail de neuf mois. Si tu loues à une personne autre qu’un étudiant, tu es sur un bail d’un an. Donc, tu as beaucoup plus de souplesse. Si tu veux te séparer d’un locataire indélicat ou récupérer l’appartement pour toi, tu n’es pas obligé d’attendre trois ans avant de pouvoir le faire et ça, c’est quand même très agréable.

Ensuite, tu as un intérêt fiscal, mais ça c’est le meublé en général. Que ce soit en régime micro BIC ou en en régime réel simplifié, tu as un régime d’imposition qui est très intéressant.

Tu as une clientèle, véritablement, pour du meublé à l’année :

  • Des gens qui sont de passage pour une mission ponctuelle sur une ville et qui ne vont pas avoir envie de déménager. Je pense notamment aux gens qui vont laisser leur famille dans une ville, qui vont travailler la semaine ailleurs et qui vont revenir le week-end.
  • Tu as aussi une clientèle d’expatriés qui reviennent en France et qui ont un besoin urgent de se loger, le temps de retrouver un logement plus longue durée.
Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  4 erreurs qui tuent un investissement

La souplesse du meublé

Ensuite je vais aller même un peu plus loin en rappelant les exploitations possibles en meublé. L’énorme intérêt du meublé pour moi c’est que tu peux basculer facilement d’une exploitation à l’autre. Tu peux tout à fait louer ton appartement en longue durée pendant un temps et ensuite, si ça te chante et si l’appartement s’y prête, tu peux passer en location saisonnière ou location courte durée. Tu peux aussi le basculer en colocation

C’est ce que j’adore, cette souplesse. Puis, il est clair que tu peux louer plus cher en meublé qu’en location nue, même sur un logement en longue durée. La raison est tout simplement parce que quand tu vas louer du meublé, tu vas proposer une vraie valeur ajoutée. Tu vas proposer un bien tout équipé, un bien qui est prêt à l’emploi, et ça c’est vraiment génial.

Alors oui, il y a un réel intérêt. J’ai encore quelques appartements qui sont en meublé à l’année, tout simplement parce que je les avais achetés déjà occupés. Alors, l’objectif après c’est justement de profiter des baux plus courts pour faire partir les locataires rapidement et ensuite rénover ces appartements pour les exploiter en location courte durée.

Mais même aujourd’hui, le fait d’avoir acheté ces appartements déjà meublés à l’année, ça m’a permis de les intégrer immédiatement à mon parc immobilier en statut LMNP.

N’hésitez pas à me dire dans les commentaires juste en-dessous ce que vous avez pensé de cette vidéo. Si vous souhaitez en savoir plus sur la location meublée, sur les différents modes d’exploitation qu’on peut faire et sur comment la location meublée peut vous permettre de ne pas payer d’impôts sur vos revenus locatifs, il vous suffit de télécharger gratuitement et librement mon livre qui se trouve juste ci-dessous.

 

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    11
    Partages
  • 11
  •  
  •  
  •   

4 Commentaires

  • Sylviane

    Répondre Réponses 17 novembre 2017

    Effectivement, la location meublée est intéressante, et votre article est intéressant.
    Mais que faire quand le locataire est déjà en place quand on achète et en location nue, comme je viens de l’apprendre, lors de la signature du compromis? L’emplacement du studio me plaisait beaucoup, au centre-ville, pas de travaux, un autre acheteur était sur les rangs, bref… je ne voulais pas le lâcher. J’ai bien montré mon mécontentement, d’autant plus que le studio est déjà meublé par le propriétaire! Mezzanine,, cuisine avec frigo et plaques. L’agent immobilier me dit simplement: il n’y a une différence, que si vous payez beaucoup d’impots. Ce qui n’est pas le cas. Le compromis n’était pas signé chez le notaire, je n’étais donc pas aidée, ça m’a manqué. Bon, de toutes façons j’ai laissé passer les 10 jours suivant la date de réception du compromis, et suis engagée maintenant.
    En plus, la locataire vient de signer son bail fin juillet 2017, donc il ne me reste plus qu’à attendre juillet 2020. Grr..
    Qu’auriez-vous fait à ma place? Ou plutôt, que pensez-vous de mon histoire?

    • Julien Loboda

      Répondre Réponses 17 novembre 2017

      Bonjour Sylviane,
      Merci pour votre commentaire.
      Tout d’abord, pour être meublé, un appartement doit avoir un nombre minimum d’équipements. Vous avez la liste dans cet article https://www.immobilier-meuble.fr/equiper-meuble/

      Ensuite, vous avez, selon moi, trois possibilités :
      – acheter le bien et négocier avec le locataire de l’équiper de telle façon à ce que son appartement devienne meublé, et négocier qu’il résilie son bail actuel au profit d’un meublé. C’est une solution possible mais compliquée.
      – attendre la fin du bail et passer le bien en meublé.
      – vous arranger pour obtenir un refus de prêt immobilier et faire ainsi jouer la condition suspensive sans avoir de pénalités. Vous pourrez ainsi vous retirer de la vente et acheter un autre bien.

  • Christine

    Répondre Réponses 3 mars 2018

    Tres interessant ta video. Une question, paie t on la CSG quand on loue en meublé ?

    • Julien Loboda

      Répondre Réponses 3 mars 2018

      Bonjour Christine,
      Oui, si tu restes au micro BIC, tu paieras l’impôt sur le revenu et la csg.

Laisser un commentaire

* Champs obligatoires