LMNP et LMP

LMNP et LMP : quelles différences ?

Dans cette dix-septième vidéo du défi vidéo 30 jours, je vous donne les principales différences qui existent entre les statuts LMNP et LMP.

Transcription de la vidéo

Bonjour et bienvenue dans cette nouvelle vidéo ! Aujourd’hui, j’aimerais répondre à une question qui m’a été posée par Florian. Il me demandait quelle était la différence entre les statuts LMNP et LMP ? À partir de quel moment c’est plus intéressant de passer de l’un à l’autre ?

Alors en fait la question initiale que tu m’as posée, c’était à partir de quel montant, quand on est en LMNP, il est plus judicieux de basculer dans la catégorie LMP du Loueur en Meublé Professionnel.

3 conditions simultanées pour être LMP

En fait, c’est un petit peu plus compliqué que ça. Dans les faits, pour passer d’une catégorie à l’autre, il faut quand même qu’un certain nombre de conditions soient remplies.

Donc ce que je te propose, c’est d’abord de voir ensemble en détail ce qui différencie le statut LMNP du statut LMP. Pour basculer en catégorie Loueur en Meublé Professionnel, il faut que trois conditions soient remplies simultanément :

  • L’inscription au Registre du Commerce et des Sociétés.
  • Les revenus locatifs doivent dépasser impérativement 23000 euros par an en location meublée.
  • Les revenus locatifs doivent être supérieurs à l’ensemble des autres revenus de ton foyer fiscal.

Concrètement, ce que cela veut c’est que tu peux tout à fait enregistrer cinquante mille euros de loyers par an. Si, par ailleurs, tous les autres revenus de ton foyer fiscal sont supérieurs à ce que tu perçois en location meublée, par exemple 70000 euros, tu ne pourras pas être qualifié de Loueur en Meublé Professionnel.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  3 astuces pour augmenter votre taux de réservation

Quels sont les avantages du Loueur en Meublé Professionnel ?

Le premier avantage, et qui est surtout le plus intéressant, c’est que tu peux être exonéré (de façon totale ou partielle) d’impôt sur les plus-values, sous certaines conditions.

Cette exonération partielle ou totale de plus-value va dépendre de pas mal de paramètres, notamment la durée de détention du bien.

Ensuite, en LMP, le déficit que tu va générer s’impute sur ton revenu global, c’est à dire que tu vas pouvoir le déduire de l’intégralité des revenus de ton foyer. Dans le cas du Loueur en Meublé Non Professionnel, tu vas le déduire uniquement des loyers que tu auras perçus avec cette activité de Loueur en Meublé Non Professionnel.

Enfin, le dernier avantage, c’est que quand tu es Loueur en Meublé Professionnel, tes biens immobiliers sont considérés comme des biens professionnels. Ils ne sont donc pas soumis à l’ISF.

 

N’hésitez pas à me dire dans les commentaires ce que vous avez pensé de cette vidéo. Si vous souhaitez en savoir plus sur la location meublée et sa fiscalité, vous pouvez télécharger librement et gratuitement mon livre “Comment louer plus cher et payer moins d’impôts avec la location meublée ?” juste ci-dessous.

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    5
    Partages
  • 5
  •  
  •  
  •   

Leave A Response

* Denotes Required Field