délégation en location saisonnière

Le coût de la délégation en location saisonnière

Dans cette dix-huitième vidéo du défi vidéo 30 jours, je vous explique combien vous coûte la délégation lorsque vous faites de la location saisonnière et de la location courte durée.

Transcription de la vidéo

Bonjour et bienvenue dans cette nouvelle vidéo. Aujourd’hui, j’aimerais répondre à une question qui m’a été posée et qui concerne le coût de la délégation en location saisonnière. C’est une question qui, souvent, pose problème, parce qu’on se demande toujours si c’est rentable ou pas de déléguer. Je vais donc essayer de répondre à cette question pour vous donner une idée précise de combien ça peut vous coûter.

Quand on parle de coût de la délégation en location saisonnière et location courte durée, effectivement, on se pose toujours la question de savoir si ça va être rentable ou pas de déléguer. Ce sont des sommes non négligeables qui sont en jeu et donc, logiquement, on se demande si en mettant en location, tout l’argent qu’on va gagner ne va pas être complètement mangé par cette délégation.

Trois méthodes de calcul de la délégation en location saisonnière

En fonction du type de délégation que vous allez choisir, le coût ne va pas être le même. Globalement, vous allez retrouver trois modes de calcul de ces coûts.

Le premier mode de calcul qu’on peut trouver sur le marché c’est un coût à la prestation. Cela signifie que vous allez payer une somme fixe pour l’état des lieux d’entrée, une somme fixe pour l’état des lieux de sortie, une somme fixe pour le ménage dans l’appartement, une somme pour le lavage des draps et éventuellement une somme pour un kit de bienvenue. C’est ce que proposent typiquement les sociétés de conciergerie. Elles peuvent vous prendre entre 15 et 20 euros par prestation. Cette formule elle est très bien si vous voulez faire une partie des choses vous-même.

La deuxième façon que vous pouvez avoir de calculer la délégation, ça va être un forfait tout compris. Cela veut dire que la la société ou la personne qui va vous faire la délégation va vous prendre une somme forfaitaire. Celle-ci va comprendre l’entrée, la sortie, le ménage, le lavage des draps et éventuellement quelques à côtés. Vous savez à l’avance, précisément, pour chaque séjour, combien ça va vous coûter.

La dernière méthode de calcul qui peut être employée également, ça va être une commission sur le montant total de la réservation. Ça se voit beaucoup lorsque vous faites de la délégation complète, c’est-à-dire que vous allez donner votre appartement en gestion complète à une société. Cela veut aussi dire que cette société va s’occuper de mettre l’annonce sur les plateformes de réservation, de vous trouver des locataires, de remplir votre calendrier en fait. En contrepartie, ces plateformes vont vous prendre un certain pourcentage de la location pour se rémunérer. Ce pourcentage est très variable en fonction des sociétés. Je n’utilise pas ce mode de délégation mais en ayant discuté avec d’autres investisseurs en location saisonnière et en location courte durée, la fourchette qui ressort régulièrement c’est entre 20% et 35 %.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Colocation courte durée et mobil-home avec Yann Marjault

Un coût global compris entre 50 et 65 euros

Ce qu’il faut retenir, c’est qu’une délégation coûte entre 50 et 65 euros par séjour (en étant large).

Du coup, bien souvent, pour être rentable sur de la location courte durée, il faut imposer un minimum de 2 nuits à vos clients. Forcément, si vous faites une seule nuit à 60 euros (par exemple) et que c’est strictement le coût de votre délégation, inutile de vous dire que vous ne gagnez pas d’argent.

C’est à vous de voir la formule qui vous convient le mieux. Sivous avez plutôt des courts séjours (deux à trois nuits) une somme forfaitaire sera moins avantageuse qu’une somme qui corresponde à un pourcentage sur le montant de la réservation. Par exemple, si vous avez trois nuits de réservées pour 200 euros et que vous avez 60 euros de délégation, il vous reste 140 euros. Si vous avez 20 % de frais de délégation, le coût sera de 40 euros. Il vous reste 160 alors 160 euros.

À l’inverse, quand vous allez être sur des durées de séjours qui vont être plus longues, peut-être que c’est plus intéressant (par rapport au coût total du séjour) d’être sur une somme forfaitaire que sur un pourcentage de la réservation.

Et vous, est-ce que vous faites appel à un prestataire pour vos locations saisonnières et locations courtes durées ? N’hésitez pas à me dire si c’est le cas dans les commentaires. Pour en savoir plus sur la location meublée et comment ne pas payer d’impôts, vous pouvez télécharger librement et gratuitement mon livre “Comment louer plus cher et payer moins d’impôts avec la location meublée ?” ci-dessous.

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    14
    Partages
  • 14
  •  
  •  
  •   

Laisser un commentaire

* Champs obligatoires