ne pas louer

[Défi #3/30] – J’ai tout fait pour ne pas louer mon appartement

Dans cette troisième vidéo du défi vidéo 30 jours, je vais vous raconter une anecdote qui m’est arrivée. Un locataire m’a appelé et j’ai tout fait pour ne pas louer mon appartement.

Transcription de la vidéo

Salut les investisseurs, c’est Julien du blog Immobilier-Meublé.fr. Je vous souhaite la bienvenue dans cette nouvelle vidéo ! Aujourd’hui, j’aimerais vous expliquer pourquoi j’ai tout fait pour ne pas louer mon appartement.

Alors, je sais que le titre de la vidéo peut vous paraître un peu surprenant ou racoleur. Vous allez me demander « Pourquoi tu as tout fait pour ne pas louer ton appartement ? ». C’est très simple. Lorsqu’on fait de la location saisonnière et de la location courte durée, il y a surtout deux gros avantages que moi j’apprécie énormément.

Le premier c’est qu’on a aucun risque d’impayés. En effet, on est payé avant l’entrée des clients dans les appartements.

Le second avantage, c’est qu’on a très peu de risques de dégradation du bien. Les clients sont là uniquement pour dormir. Ils ne passent finalement pas beaucoup de temps en journée dans l’appartement. Néanmoins, ce n’est pas impossible que, de temps en temps, on tombe sur des clients un peu pénibles, qui peuvent saccager ou dégrader un appartement. On voit régulièrement dans la presse des articles qui traitent de propriétaires de Airbnb qui ont retrouvé leurs appartements dans des états un peu sales. Il y a quelques semaines de cela, une dame qui avait loué son appartement pendant trois semaines l’a retrouvé complètement crade, avec des déchets partout. Ce n’est pas forcément très grave mais ça ne fait jamais plaisir.

Donc, il existe quand même un risque très faible, certes, mais présent, de recevoir ce genre de locataires chez soi. C’est exactement ce qu’il a failli m’arriver il y a quelques jours. C’est pour ça que j’ai tout fait pour ne pas louer mon appartement !

Alors, concrètement, qu’est ce qu’il s’est passé ?

J’ai reçu un appel d’un potentiel client qui me demandait des renseignements sur l’appartement avant de le réserver. J’accorde beaucoup d’importance au feeling que j’ai les premières secondes, le premier contact avec un prospect (donc un futur client potentiel). Je vois tout de suite si je le sens bien ou pas. Dans ce cas précis, déjà, au téléphone, durant les premières secondes, dans la façon de s’exprimer, dans l’attitude un peu nonchalante, pas très polie, je me dis « Tiens, lui je ne le sens pas trop ».

Le prospect me dit « Voilà, je veux réserver votre appartement mais j’ai vu que c’était jusqu’à 20 heures, est-ce que je peux arriver à 22 heures ou 22h30 ? ». Je réponds que ce n’est pas possible car il n’y a personne sur place en permanence et les horaires sont les horaires. Ensuite, la personne me dit « On va venir à six personne, est-ce qu’il y a des boîtes de nuit à proximité ? On voudrait faire la fête tout le week-end. ».

Moi, ce que j’aime bien, ce sont les familles ou les couples un peu tranquilles. Le côté « on va faire la fête tout le week-end à six personne dans l’appartement », ce n’est pas du tout la clientèle dont j’ai envie.

Donc, ce qu’il s’est passé, c’est que j’ai discrètement orienté le client vers un autre appartement. Je préfère passer à côté de deux nuits qui vont me rapporter 200 euros. Au moins, je suis tranquille. Alors que de vouloir rentrer le cash à tout prix, c’est prendre le risque de me froisser avec mes voisins et copropriétaires parce qu’il y aura du bruit toute la nuit dans l’appartement. Il y a aussi le risque que les locataires rentrent complètement bourrés et dégradent l’appartement.

J’ai suivi mon instinct

Donc clairement, j’ai préféré tout faire pour ne pas que la réservation se fasse. J’ai été très ferme sur l’heure d’arrivée. Cela met déjà une première barrière. La chose qui m’a un peu sauvé en fait c’est que, heureusement, je n’habite pas à côté d’une boîte de nuit. J’ai donc dis « Si vous voulez plutôt faire la fête et ne pas prendre la voiture, il vaut mieux que vous alliez dans telle ville qui est juste à côté. Là, vous avez la grosse boîte de nuit de la région et vous serez quand même beaucoup plus tranquille. Ce sera aussi plus pratique pour vous ».

C’est donc l’idée principale que je voulais partager avec vous à travers cette vidéo. Si vous faites de la location saisonnière et location courte durée, pensez à bien valider certains points. Faites confiance à votre instinct parce que ça peut vous éviter quand même quelques déboires.

J’espère vous avez apprécié cette vidéo. N’hésitez pas à me dire dans les commentaires ci dessous ce que vous en avez pensé. N’hésitez pas non plus à vous abonner gratuitement à ma chaîne Youtube pour être informé en temps réel de la publication de nouvelles vidéos. Vous pouvez aussi télécharger librement et gratuitement mon livre « Comment louer plus cher et payer moins d’impôts avec la location meublée ? ». Pour cela, il vous suffit de remplir le formulaire qui se trouve sous cette vidéo.

 

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    8
    Partages
  • 8
  •  
  •  
  •   

Leave A Response

* Denotes Required Field