gestion location saisonnière

Déléguer complètement la gestion en location saisonnière

Aujourd’hui, dans cette vidéo n°27 du défi vidéo 30 jours, j’ai le plaisir d’interviewer Alexandre, qui est multi-investisseur. Il possède plusieurs appartements sur Bordeaux. Il adopte une stratégie patrimoniale. Son objectif n’est pas forcément un gros cash-flow mais plutôt d’accumuler un patrimoine immobilier. Aujourd’hui, il exploite ses appartements :

  • En location meublée longue durée.
  • En colocation.
  • Et en location courte durée.

En location courte durée, il a fait le choix de déléguer la gestion à une société de conciergerie. Comme je sais que c’est un sujet qui intéresse beaucoup d’entre vous, nous avons consacré une partie de l’interview à ce sujet. Alexandre partage donc son retour d’expérience avec nous après quelques mois.

On a fait au mieux pour le son et l’image, mais il y avait énormément de monde sur les quais de la Garonne en cette fin octobre aux allures de mois de Juillet 🙂 .

Les conciergeries pour faire la gestion en location saisonnière

Quand on fait de la location saisonnière, on s’imagine souvent que c’est une activité qui prend beaucoup de temps à gérer. S’il est vrai que la location saisonnière demande effectivement plus de travail que la location classique, il est tout à fait possible de déléguer l’intégralité de cette activité. Cela vous permet de vous dégager du temps pour chercher d’autres investissements ou, tout simplement, pour profiter de la vie.

De plus en plus de sociétés se sont spécialisées dans ce type d’activité. On les appelle des sociétés de conciergerie. J’avais déjà évoqué les différentes possibilités de déléguer la gestion dans un article.

En délégation totale, ces sociétés s’occupent de la gestion de votre appartement en location saisonnière, de A à Z. Cela signifie qu’elles mettent l’annonce en ligne et la gèrent, s’occupent de l’accueil des clients ainsi que de faire les différents états des lieux et ménage.

En contrepartie de ça, elles prennent un pourcentage sur vos réservations.

 

Et vous, est-ce que la location saisonnière vous tente ? Est-ce que le fait de déléguer la gestion en location saisonnière vous intéresse ? Dites-le moi dans les commentaires. Pour en savoir plus sur la location meublée, vous pouvez télécharger librement et gratuitement mon livre “Comment louer plus cher et payer moins d’impôts avec la location meublée ?” ci-dessous.

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
    63
    Partages
  • 63
  •  
  •   

2 Commentaires

  • Alexandre

    Répondre Réponses 23 décembre 2018

    Bonjour Julien !

    Vidéo très intéressante comme toujours, mais qui me fait me poser une question importante à mon gout. Je suis sur le point de faire mon 1er investissement et je me demande : Dois-je d’abord investir dans un “joli bien” coûteux en centre ville pour le patrimoine comme on dit ? (cashflow entre 0 et 100€ max) ou alors investir dans un bien peu attrayant en banlieue mais beaucoup plus rentable ? (cashflow entre 300 et 500€ si colocation par exemple).
    Mon banquier serait-il plus rassuré si je commençais par le 2ème choix ? Ou cela n’importe peut être pas le banquier, tant que le bien est au moins auto financé ?
    Sachant que j’aimerais acheter plusieurs biens par la suite.

    Merci par avance pour ta réponse, cela m’enlèverait une belle épine du pied !

    Et bonnes fêtes de fin d’année 🙂

    ALEX

    • Julien Loboda

      Répondre Réponses 23 décembre 2018

      Bonjour Alexandre,

      Si tu as du cash flow et que tu respectes la règle des 70%, pour le banquier c’est similaire.

      Un bien patrimonial le rassurera davantage, ce qui ne veut pas dire pour autant qu’un bien en banlieue ne sera pas finançable.

      Ça dépend aussi de ton objectif: si tu veux enchaîner, alors il vaut mieux viser le cash-flow.

Laisser un commentaire

* Champs obligatoires