airbnb à san francisco

J’ai testé pour vous : Airbnb à San Francisco

Nous continuons cette série “J’ai testé pour vous”. Après avoir loué à Los Angeles, c’est ensuite dans un Airbnb à San Francisco que j’ai posé mes valises pour quelques jours en Juillet.

Des tarifs similaires à Los Angeles

Comme à Los Angeles, les nuits d’hôtels se situent plutôt dans des tarifs élevés à San Francisco. Afin de rester sur un budget correct et surtout d’avoir un rapport prestation/emplacement qui soit agréable, j’ai décidé de séjourner dans un Airbnb à San Francisco lors de mon passage.

J’en ai profité, là aussi, pour analyser l’hébergement réservé. J’ai également noté les bonnes idées qui peuvent être dupliquées dans une activité de location courte durée pour vous aider à vous démarquer toujours un peu plus de la concurrence.

Cela m’a permis de comparer les deux hébergements sur des points essentiels :

  • Communication avec les hôtes.
  • Qualité de l’accueil.
  • Qualité de l’hébergement.
  • Services et prestations proposés.
san francisco

Pour ceux qui connaissent, la maison de Steve McQueen dans le film “Bullit”.

julien loboda

Le fameux Golden Gate bridge (et accessoirement ma tête en premier plan)…

san francisco

Fisherman’s Wharf

L’hébergement Airbnb à San Francisco

J’ai donc réservé une chambre indépendante dans une maison située sur les hauteurs de la ville. Contrairement à Los Angeles, j’ai ici obtenu une chambre totalement indépendante du reste de la maison. C’est quand même nettement plus confortable pour faire des allées et venues.

C’est une chambre d’environ 18 m2 avec une salle d’eau privée ainsi qu’un accès exclusif au jardin/terrasse surplombant la ville et l’Océan Pacifique. L’accès se fait au niveau du sas d’accueil de la maison, par une porte privée et protégée par une serrure à code. Pas de contrainte horaire d’arrivée, donc, puisque le code nous a été transmis à l’avance par la propriétaire. C’est un premier bon point à retenir ! En tant que client, j’ai vraiment apprécié de ne pas avoir à me soucier d’arriver à une heure précise. En revanche, ici encore, aucun état des lieux n’a été fait. Il faut dire que les Américains font beaucoup plus confiance que nous. Également, lorsqu’on loue une chambre chez l’habitant, il est plus difficile d’abîmer des choses ou de voler que lorsqu’on loue un hébergement entier.

L’équipement

J’en parle régulièrement : au-delà de l’emplacement, c’est l’équipement qui va vraiment faire la différence avec vos concurrents dans l’offre locative à la disposition des clients. Dans cet appartement, je n’ai pas été déçu. En effet, nous avions à notre disposition dans la chambre :

  • De quoi manger sur le pouce : micro-ondes, réfrigérateur, verres à vin, assiettes, couverts, cafetière et théière (remplies) et serviettes jetables.
  • Une télévision HD avec accès au bouquet TV.
  • Un accès internet en très haut débit (fibre optique).
  • Un adaptateur de prises électrique et un chargeur de smartphones multi-marques.
  • Un lit 180×200 cm.
  • Un bureau.
  • Une salle d’eau avec tout le nécessaire de toilette (produits d’hygiène, etc.).
  • Une grande armoire.
  • Un accès privatif à la terrasse.
  • Une guide avec les principales choses à faire et à voir, ainsi que les adresses les plus proches du Airbnb pour faire nos courses et pour manger.
airbnb san francisco

Une chambre cosy avec un grand lit.

airbnb san francisco

La terrasse avec la vue sur la ville et l’Océan Pacifique au loin 🙂

airbnb san francisco

La terrasse idéale pour profiter de l’apéritif après une journée de marche intense.

Pourquoi avoir réservé ce logement (et pas un autre) ?

C’est véritablement LA question à se poser. Pourquoi ce logement a-t-il obtenu ma préférence face à des dizaines d’autres disponibles sur Airbnb à San Francisco ? C’est important de se poser cette question car c’est véritablement ce que vous devez avoir en tête en proposant un hébergement en location courte durée (et plus généralement lorsque vous mettez un appartement à la location). Mettez-vous à la place de vos clients et demandez-vous ce qui peut bien les motiver à vous donner leur argent plutôt qu’à quelqu’un d’autre.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Devinez ce que j'ai trouvé sous le lit !

En ce qui me concerne, les critères principaux auxquels je ne voulais pas déroger étaient :

  • L’emplacement. Je voulais pouvoir me retrouver dans le centre-ville et dans les points d’intérêts principaux en 15 minutes de voiture maximum.
  • Les prestations. Je ne voulais pas me retrouver avec un confort rudimentaire, ce n’est pas mon truc et ce n’était pas le but de ce voyage. Si j’avais eu pour seule motivation le prix et l’emplacement, j’aurais pris un hôtel simple avec toilettes et douches communes. Ici, je voulais disposer de mon intimité, du wifi, avoir de l’espace et être dans un cadre sympathique.
  • Le prix. Je ne voulais pas dépasser 150 euros la nuit, ce qui est un prix moyen là-bas. Ici, j’en ai eu pour 379 euros tous frais compris (ménage, commission Airbnb, location), soit un peu moins de 130 euros par nuit.

Les bonnes idées à implémenter dans vos locations

Passons maintenant aux bonnes idées que je vous recommande d’implémenter dans vos locations (si ce n’est pas déjà le cas).

En premier lieu, je trouve que le système de verrou à code est tout simplement génial. Vous n’avez pas à vous soucier de l’heure d’arrivée, aussi bien en tant que locataire que propriétaire. Vous n’avez plus à gérer d’entrée dans les lieux, ni de sortie pour la remise des clés, ce qui est un gain de temps considérable. Cela faisait un moment que je songeais à appliquer cette idée dans mes immeubles, je pense maintenant que je vais le faire.

Ensuite, la communication avec l’hôte. C’est vraiment un point très important, encore plus lorsque vous arrivez dans une ville (ou un pays) que vous ne connaissez pas. Avoir une communication claire et disposer d’informations précises avant d’arriver sur place est véritablement quelque chose qui apporte beaucoup de valeur à vos clients.

Bien sûr, disposer du wifi est aujourd’hui un incontournable. C’est encore plus vrai lorsqu’on accueille (en tant qu’hôte) des étrangers car cela permet de prendre connaissance des choses à voir et à faire aux environs sans faire du hors-forfait en data. J’entends trop souvent des propriétaires me dire que le wifi est facultatif. Soit disant que, en vacances, les clients ne sont pas là pour aller sur Internet. C’est faux, doublement faux ! Internet est aujourd’hui aussi incontournable qu’avoir un réfrigérateur chez soi ! De plus, je suis désolé de le dire, ce n’est pas au propriétaire de décider mais bien aux locataires. S’ils estiment que c’est un équipement indispensable, alors il faut le mettre. Dans le cas contraire, ils iront louer chez quelqu’un d’autre.

Enfin, les petits plus très appréciables et qui font la différence. Les dosettes de café et de thé, les produits d’hygiène pour se laver, le nécessaire pour manger ou encore les adaptateurs de prises sont autant de petites choses qui n’ont l’air de rien mais qui sont vraiment appréciables.

J’espère que cet article vous a plu et qu’il vous aura donné quelques idées pour apporter encore plus de valeur à vos locataires (en plus de vous avoir fait un peu voyagé). N’hésitez pas à me dire ce que vous en avez pensé dans les commentaires ci-dessous. Vous pouvez également télécharger librement et gratuitement mon e-book “Comment louer plus cher et payer moins d’impôts avec la location meublée ?” ci-dessous.

 

 

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    3
    Partages
  • 3
  •  
  •  
  •   

2 Comments

  • Daphné

    Reply Reply 20 août 2017

    Bonjour,
    Article très intéressant. J’avais déjà entendu parler de la boite qui se fermait avec un code pour laisser les clés, mais pas la serrure. Savez vous combien ça coûte et où on peut en trouver ? J’ai pas l’impression d’en avoir vu en magasin. Mais j’ai bien peur que ça coûte une blinde non ?
    Et Quid de l’état des lieux donc ?
    Bonne soirée.
    Daphné

    • Julien Loboda

      Reply Reply 21 août 2017

      Bonjour Daphné
      Oui la boite qui ferme à code est une alternative, très bien lorsque vous êtes en copropriété et qu’il est compliqué de faire un accès jusqu’à votre appartement sans avoir les clés, par exemple.
      Pour la serrure à code, cela coûte dans les 80€ et vous pouvez en trouver sur Amazon.
      – Voici un exemple de “boîte à clés” à un bon prix, dont vous parliez : http://amzn.to/2w7gTi6
      – Voici un exemple de poignée à code, sous la barre des 70€ et avec de bons avis clients: http://amzn.to/2wACy55
      Pour l’état des lieux, je sais que certains loueurs en courte durée n’en font jamais et fonctionnent donc en quasi-autonomie. Pour ma part, je suis encore en recherche d’une alternative (type état des lieux électronique). C’est à vous de voir quelle est la probabilité d’avoir des problèmes, sachant que lorsque vous séjournez à l’hôtel vous ne faites pas d’état des lieux en rentrant dans votre chambre.
      Julien

Leave A Response

* Denotes Required Field