Comment investir avec 100 euros par mois ?

Beaucoup de personnes me demandent s’il est possible de commencer à investir avec 100 euros par mois, ou s’il vaut mieux laisser cette idée de côté ?

Il est possible que vous ne soyez pas en mesure d’acheter un bien immobilier aujourd’hui, peut-être parce que vous avez une situation professionnelle précaire (intermittent, contrat à durée déterminée, étudiant, etc), que vous manquiez d’apport ou bien que vos revenus soient trop faibles pour prétendre à un emprunt immobilier.

Pourtant, si vous démarrez dans l’investissement et que vous n’avez que 50 ou 100 euros par mois à y consacrer, il est tout à fait possible de faire travailler cet argent intelligemment. La bonne nouvelle, c’est que vous allez pouvoir démarrer dès la fin de cet article.

 

 

👉 Découvrez mon programme Bourse et Dividendes pour apprendre à toucher vos premiers loyers dans quelques semaines 👈

Comment investir son argent avec un petit budget ?

Pourquoi épargner et investir 100 euros par mois ?

Si vous envisagez d’investir dans l’immobilier, de vous constituer un patrimoine qui vous procurera des revenus passifs, et d’atteindre la liberté financière, alors vous devez impérativement prendre de bonnes habitudes financières.

En vous habituant à mettre une petite somme de côté tous les mois, vous allez peu à peu vous constituer une épargne. Cette épargne vous permettra tout d’abord de faire face à un éventuel coup dur : c’est ce qu’on appelle l’épargne de précaution.

Mais surtout, si vous prenez l’habitude d’investir 100 euros par mois, vous allez pouvoir vous constituer un apport pour votre futur bien immobilier.

C’est d’ailleurs ainsi que j’ai démarré, en 2012, lorsque je me suis intéressé à la liberté financière. J’ai commencé par mettre entre 50 et 100 euros par mois de côté, que j’investissais. Cet argent a ensuite travaillé pour moi, ce qui m’a permis d’avoir un apport pour ma première opération immobilière.

J’ai aussi dû faire quelques sacrifices, comme vendre ma moto, pour continuer à investir, mais c’est un autre sujet ;-).

Comment investir 100 euros dans l’immobilier ?

Contrairement à une idée reçue, vous pouvez investir dans l’immobilier sans faire d’emprunt bancaire, même si vous n’avez que 100 euros !

En effet, il existe des sociétés dont l’activité principale consiste à acheter, rénover et gérer un parc immobilier. Vous pouvez donc acheter des parts de ces sociétés, et percevoir une partie des loyers en contrepartie.

Les deux formes les plus connues sont :

  • Les Sociétés d’Investissement Immobilier Côtées (SIIC, appelées aussi REIT en anglais) : ce sont elles qui vont nous intéresser dans cet article.
  • Les Sociétés Civiles de Placements Immobiliers (SCPI). Le principe est à peu près le même que les SIIC, sauf que l’activité est considérée comme civile, ce qui a un impact sur la nature des revenus perçus (revenus fonciers). De plus, les SCPI ne sont pas côtées en bourse, et donc le prix des parts n’évolue pas de la même façon.

Qu’est-ce qu’une SIIC (Société d’Investissement Immobilier Côtée) ?

SIIC : définition

Comme je le disais un peu plus haut, la SIIC est une entreprise spécialisée dans l’acquisition, la détention et la gestion d’un patrimoine immobilier. Ce type de société existe depuis la seconde moitié du 19ème siècle.

Contrairement à d’autres types de sociétés à vocation immobilière, la SIIC a la particularité d’être cotée en bourse. Le prix des actions est donc soumis aux variations du marché.

Ce type de société est plus généralement appelé une foncière cotée.

Comment fonctionne une foncière cotée ?

En France, le statut SIIC existe depuis 2003. Ce même statut existe aujourd’hui dans plus de cinquante pays, sous le nom de Real Estate Investment Trust (REIT).

La grosse particularité d’une SIIC est son statut, qui bénéficie de ce qu’on appelle la transparence fiscale. En clair, les foncières cotées ne sont pas redevables de l’impôt sur les sociétés. Les revenus locatifs et les plus-values réalisées sont directement fiscalisés auprès des actionnaires.

Cette particularité permet aux SIIC de réaliser des opérations plus facilement. En effet, sans avoir à se soucier du poids fiscal des différents choix, elles sont bien plus libres de réaliser des achats, des ventes, ou de mettre des biens en location. Cela leur apporte donc beaucoup plus de souplesse.

En contrepartie de cet énorme avantage, les foncières cotées doivent, depuis le 1er Janvier 2019, reverser 95% des loyers et 70% des plus-values à leurs actionnaires. Ces revenus sont alors redistribués sous forme de dividendes.

Les dividendes : la rémunération de l’investisseur en SIIC

Si vous voulez investir 100 euros par mois, alors le choix d’une foncière cotée pourrait fortement vous intéresser.

En effet, en tant qu’investisseur, une SIIC présente de nombreux avantages :

  • Un rendement généralement plus élevé que d’autres types d’actions en bourse,
  • Une fiscalité stable avec la flat tax à 30% (contrairement à la fiscalité des revenus immobiliers foncier ou BIC),
  • Des revenus 100% passifs : vous n’avez aucune gestion à faire,
  • Vous pouvez investir avec peu d’argent,
  • C’est immédiat : vous pouvez investir en deux clics,
  • Vous pouvez gérer vos investissement de n’importe où dans le monde (enfin presque, il faut au moins une connexion internet).

Comment investir dans une SIIC ?

Pour investir dans une SIIC, c’est très facile !

La première chose à faire est d’ouvrir un compte-titre ou un Plan d’Epargne en Actions (PEA) auprès d’un intermédiaire spécialisé. Ce dernier peut être un banquier ou un courtier. D’ailleurs, je vous recommande plutôt de passer par un courtier. Le coût sera beaucoup moins élevé. Vous pouvez par exemple vous inscrire chez De Giro ou chez Saxo Banque.

Une fois que votre compte est ouvert, vous n’avez plus qu’à faire une recherche des SIIC ou REIT, que ce soit en France ou dans le reste du monde.

Lorsque vous avez identifié une foncière qui vous intéresse, vous pouvez analyser son business modèle, son bilan, et ses prévisions pour les années à venir. Vous avez également accès au montant du dividende qui a été versé sur les dernières années, et au prévisionnel pour l’année à venir.

Vous pouvez calculer le rendement en divisant le montant du dividende par le cours de l’action. Par exemple, si vous achetez une part de foncière à 15 euros et que le dividende versé est de 1,50 euro par action, alors votre rendement est de 10%.

Vous renseignez le nom de la foncière dans votre outil de courtage, vous indiquez la somme que vous souhaitez investir, vous validez l’ordre, et vous voilà actionnaire !

Investir dans des siic avec 100 euros par mois
Certaines foncières offrent des rendements très intéressants.

Investir 100 euros par mois en bourse

Les revenus passifs en bourse avec les dividendes

Quand on parle d’investir en bourse, beaucoup de personnes prennent peur. Souvent, elles assimilent l’investissement en bourse à une loterie ou au casino. Elles pensent que tout se joue sur du hasard.

Cette image est surtout due à une façon de faire de la bourse : la spéculation. Vous noterez que j’ai bien écrit “faire de la bourse” et non pas “investir en bourse“. Pour moi, la spéculation n’est absolument pas de l’investissement, puisque tout est basé sur l’espoir d’un gain, qui ne repose sur aucun fait tangible.

Il existe pourtant une façon tranquille et sûre d’investir en bourse : acheter des actions à dividendes.

Comme pour les foncières cotées, les entreprises qui versent des dividendes font le choix de reverser une partie de leurs bénéfices à leurs actionnaires. Bien loin de l’image de quelques gros actionnaires qui touchent des millions d’euros en dividendes chaque année, il faut savoir qu’il existe plusieurs millions de “petits” actionnaires qui touchent quelques milliers d’euros de dividendes par an.

Il existe même des sociétés qui sont connues pour verser un dividende en croissance permanente depuis au moins 25 ans : les dividend aristocrats.

Qu’est-ce que les dividendes aristocrates ?

Comme je vous le disais, les dividendes aristocrates sont des entreprises qui versent un dividende en croissance chaque année, et ce depuis au moins 25 ans.

C’est donc un club très fermé de sociétés avec une très bonne gestion. En effet, nous avons traversé plusieurs crises sur les vingt-cinq dernières années. Malgré cela, ces entreprises ont réussi à rémunérer leurs actionnaires, et ce en augmentant le montant chaque année.

C’est donc un excellent moyen d’investir 100 euros par mois et de commencer à vous constituer des revenus passifs, de façon automatique !

D’ailleurs, j’investis personnellement tous les mois dans ce type de société, ce qui me permet de toucher de plus en plus de dividendes chaque année.

Si, en plus, vous décidez de réinvestir vos dividendes pour acheter encore plus d’actions, alors vous allez bénéficier de l’effet cumulé des intérêts composés. Votre rendement peut ainsi démarrer à 3%, puis atteindre 9% dix ans plus tard !

La liste des dividendes aristocrates évolue chaque année, c’est pourquoi il est important de vous tenir au courant. Néanmoins, les entreprises les plus fiables sont présentes dans ce classement depuis bien plus que 25 ans.

Peut-on devenir riche en investissant 100 euros par mois ?

Au risque de vous décevoir, vous n’allez pas devenir millionnaire en investissant 100 euros par mois…ou alors vous le serez dans quarante ans !

Pourquoi investir 100 euros par mois dans l’immobilier ou dans le bourse, dans ce cas ?

Le fait de commencer dès maintenant vous apportera trois bénéfices majeurs :

  • Prendre l’habitude d’épargner et d’investir tous les mois,
  • Avoir de la crédibilité auprès de la banque le jour où vous demanderez un financement,
  • Être prêt(e) pour une hausse future de vos revenus : les bonnes habitudes financières se prennent tôt et quand on gagne peu d’argent (après, c’est beaucoup plus difficile).

Quel est le meilleur moyen d’investir son argent ?

Pour moi, la meilleure façon d’investir son argent est d’investir sur soi.

Aussi surprenant que cela puisse paraître, l’investissement dans la connaissance paie toujours le mieux, puisque vous pouvez vous en servir jusqu’à la fin de vos jours.

Lorsque j’ai commencé à me former et à investir, en 2011-2012, j’ai démarré avec 50 euros par mois. Pourtant, aujourd’hui, je suis bien content de pouvoir bénéficier du fruit de cette connaissance. Je touche plusieurs milliers d’euros de loyers et de dividendes tous les mois, de façon passive. Si je n’avais pas fait ce choix il y a dix ans, je n’en serai pas là.

C’est également le choix que font tous mes clients. Beaucoup d’entre eux ont adopté la même méthode pour investir 100 euros par mois, que ce soit dans les foncières cotées ou dans les actions à dividendes aristocrates.

C’est tout cette méthode que j’enseigne dans mon programme de formation Bourse et Dividendes.

Je vous apprends à investir avec 100 euros par mois, pas à pas, de façon sécurisée et rentable

Maintenant, la seule question à vous poser est la suivante : où voulez-vous être dans un, cinq ou dix ans ?

Partager l'article
  •  
  •  
  •  

Laissez une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.