Acheter un mobil-home : est-ce rentable ?

Investir dans un mobil-home pour concilier plaisir et rentrées d’argent, voilà une idée qui séduit de plus en plus de personnes.

Que vous décidiez d’acheter un mobil-home dans un camping ou dans un parc résidentiel de loisirs, que vous optiez pour un modèle neuf ou d’occasion, vous avez l’embarras du choix.

Avec un investissement relativement faible, vous pouvez tout à fait devenir propriétaire de ce type de bien et percevoir des revenus locatifs.

Mais, si l’idée peut paraître intéressante sur le papier, la réalité du terrain est beaucoup plus nuancée.

En effet, de nombreux paramètres sont à prendre en compte pour éviter de vous retrouver avec un boulet aux pieds. Le monde du mobil-home est sans appel : une fois que les erreurs sont faites, il est impossible de les rattraper.

C’est pour cette raison que j’ai invité Yann Marjault, auteur du blog Meublé Pas à Pas, et spécialiste des mobil-homes depuis 14 ans, à partager son expérience avec nous.

Dans cette vidéo, il va vous donner ses meilleurs conseils pour vous lancer sereinement.

Qui est Yann Marjault ?

Yann est investisseur immobilier spécialisé dans la location meublée et dans les immeubles de rapport.

Il est également spécialiste des mobil-homes, puisqu’il en possède depuis plus de 14 ans. Il accompagne également des centaines de propriétaires dans l’acquisition de ce type de bien.

C’est également avec lui que j’organise le séminaire location meublée, qui a lieu une fois par an à Bordeaux.

Tout savoir sur les mobil-homes

Qu’est-ce qu’un mobil-home ?

Le mobil-home est, comme son nom l’indique, une habitation mobile.

Il s’agit d’une habitation de loisirs transportable, destinée à une occupation en location saisonnière. Cette habitation doit rester mobile, car elle peut être amenée à être déplacée.

Il est généralement aménagé autour d’un espace de vie commun (coin salon, cuisine ouverte et un espace repas), ainsi qu’une salle de douche et plusieurs chambres. Il peut également comporter une terrasse.

Le mobil-home répond à une législation spécifique. Ainsi, il ne peut pas être installé n’importe où, et il y a certaines conditions à respecter afin de pouvoir en profiter

Où installer un mobil-home ?

Peut-être que vous aimeriez savoir sur quel terrain vous pouvez installer un mobil-home ?

La loi est très claire sur ce sujet. Seulement trois types d’endroits peuvent vous permettre de vous installer :

  • Les Parcs Résidentiels de Loisirs (PRL),
  • Les Villages de Vacances,
  • Les campings,

C’est uniquement dans ces conditions qu’un mobil-home sera considéré comme une résidence saisonnière, et non comme une résidence secondaire. C’est également dans ces conditions que vous serez exonéré de taxe foncière et de taxe d’habitation.

Peut-on installer un mobil-home dans son jardin ?

Si vous pensiez acheter un mobil-home et l’installer dans votre terrain privé, sachez que vous ne pouvez pas faire ce que vous voulez !

En effet, dans la plupart des cas, un permis de construire et une autorisation de la mairie de la commune sur laquelle vous souhaitez implanter le mobil-home seront nécessaires. Certaines communes tolèrent un usage limité à trois mois. Passé ce délai, vous devez déplacer votre bien.

Dans tous les cas, si vous optez pour cette solution, alors vous allez devoir payer la taxe d’habitation. La raison est simple : celui-ci sera désormais considéré comme une habitation permanente, et non plus saisonnière.

Pourquoi investir dans un mobil-home ?

Investir avec une somme relativement faible

L’avantage d’investir dans un mobil-home, c’est que vous pouvez acheter avec une somme qui est relativement faible, en comparaison de l’immobilier d’une façon générale.

En effet, il est possible d’acheter un modèle d’occasion pour 12.000 euros, soit le prix d’une petite voiture ! Si vous optez pour un mobil-home neuf, il faudra plutôt compter environ 30.000 euros pour effectuer votre achat.

Pouvoir profiter d’un endroit pour vos vacances

Acheter un mobil-home et en profiter pendant les vacances, est-ce que ça vous tente ?

L’avantage d’investir dans ce type de bien, c’est que vous pouvez tout à fait décider d’en profiter quelques semaines par an. Vous aurez alors un point de chute pour votre famille et vous.

Le reste du temps, vous pouvez décider de sous-louer votre mobil-home à des vacanciers. De cette façon, vous allez pouvoir amortir les différents frais liés à votre achat. Si vous optimisez votre taux de remplissage, vous allez ainsi pouvoir partir en vacances gratuitement et, pourquoi pas, gagner un peu d’argent !

Rembourser un mobil-home en sept ans

Si vous décidez de mettre en place les actions nécessaires pour bien remplir votre calendrier sur toute la période d’ouverture du camping, vous pouvez envisager de rembourser votre mobil-home en sept ans environ.

En effet, un bien qui coûte 24.000 euros et qui génère 3.200 euros de bénéfice par an sera intégralement remboursé en un peu plus de sept années.

Cela signifie que, passé ce délai, tout ce que vous allez pouvoir gagner sera du bénéfice.

Récupérer la TVA sur un mobil-home

La mise en location d’un mobil-home répond aux règles fiscales de la para-hôtellerie de plein air.

Cela signifie que vous pouvez bénéficier du statut LMNP et ne pas payer d’impôts sur votre bien.

Mais vous pouvez aussi, sous certaines conditions, récupérer la TVA de votre investissement.

Par exemple, sur un modèle à 30.000 euros, vous allez être remboursé de 5.000 euros ! Votre bien ne vous reviendra donc réellement qu’à 25.000 euros.

Comment bien acheter un mobil-home ?

Ne pas se fier à l’argus

Contrairement au domaine automobile, par exemple, vous ne devez pas vous fier à l’argus lorsque vous achetez un mobil-home.

En effet, un même modèle ne coûtera pas le même prix en Normandie ou au bord de la Méditerranée, par exemple.

La raison est la suivante : il faut prendre en compte le transport. Vous ne pouvez pas transporter vous même votre mobil-home. C’est une opération qui doit être effectuée par un professionnel spécialisé, en convoi exceptionnel.

Ce type de transport a un coût relativement important, qui va très vite faire monter la facture ! Pour vous donner un ordre d’idée, vous pouvez partir sur environ huit euros par kilomètre parcouru.

De même, un camping quatre étoiles ne vendra pas au même prix qu’un deux étoiles.

Faire attention au contrat du camping

Il y a un point qui est encore plus important que le prix du mobil-home en lui-même : le contrat du camping.

En fonction de vos objectifs, tous les campings ne seront pas adaptés. Par exemple, certains campings interdisent la sous-location de votre mobil-home à d’autres personnes ! Cela signifie que, si vous aviez prévu de le mettre en location pendant que vous n’y êtes pas, vous ne pourrez pas le faire.

De même, d’autres campings refusent tout simplement les propriétaires.

Peut-on gagner de l’argent avec un mobil-home ?

Devenir rentier avec les mobil-home

Si votre objectif est de devenir rentier, alors vous risquez d’être fortement déçu.

En effet, il ne faut pas rêver : un mobil-home vous permettra, au mieux, de gagner quelques milliers d’euros par an.

Pour y parvenir, vous allez devoir fournir des efforts :

  • Bien étudier les contrats des campings,
  • Mettre la main à la pâte afin de minimiser vos coûts,
  • Maximiser votre rentabilité avec quelques astuces,

Si vous êtes prêt à fournir les efforts nécessaires, alors ce sera très rentable d’acheter un mobil-home.

Anticipez et prenez le temps de bien définir vos objectifs !

Tous les campings ne se valent pas, ils fonctionnent tous de façon différente !

Souvent, pris dans l’euphorie d’acheter ou bien suite à un coup de coeur pour le camping, de nombreuses personnes décident d’acheter un mobil-home dans un camping sans prendre le temps de bien étudier le contrat.

Elles se retrouvent alors dans une situation dans laquelle elles n’ont pas la possibilité de faire ce qu’elles voulaient. Une fois que le contrat est signé, il est trop tard pour revenir en arrière !

La plupart des problèmes rencontrés résultent d’un manque d’anticipation, et donc de la faute des personnes qui ont mal préparé leur projet.

Quelle est la durée de vie d’un mobil-home ?

Il faut changer de mobil-home tous les sept ans

On entend souvent que la durée de vie d’un mobil-home est de sept ans. Passé ce délai, vous devez impérativement le changer. Mais est-ce bien vrai ?

En fait, il s’agit d’une idée reçue beaucoup trop répandue.

Ce qu’il faut savoir, c’est que certains campings imposent aux propriétaires des contrats de sept ans. Passé ce délai, il peut se passer plusieurs choses :

  • Le camping peut demander au propriétaire d’enlever son mobil-home,
  • Il peut décider de ne plus gérer le bien. Ce sera alors à vous de vous en occuper en direct,
  • Le contrat peut aussi être prolongé, si votre bien continue à respecter les critères de modernité et de standing du camping,

La durée de vie réelle d’un mobil-home

Lorsqu’il est bien entretenu, un mobil-home peut durer jusqu’à 30 ans.

Bien sûr, cela nécessite d’effectuer les réparations régulières. Vous allez devoir également le rénover afin que son aménagement et ses équipements correspondent aux standards actuels.

Contrairement à une idée reçue, vous pouvez continuer à louer votre mobil-home qui a vingt ans au même prix qu’un neuf. Pour cela, vous allez devoir respecter deux conditions essentielles :

  • Maintenir votre bien dans un état irréprochable,
  • Être présent dans un camping avec beaucoup d’atouts,

N’oubliez pas que, comme en immobilier traditionnel, c’est l’environnement qui prime sur le reste !

Quand acheter un mobil-home ?

Il y a des périodes plus propices que d’autres, lorsque vous voulez acheter un mobil-home.

Par exemple, en fin de saison, avant que le camping ne ferme.

Généralement, le camping aura envie de faire rentrer de la trésorerie et de se débarrasser de son stock avant la fermeture annuelle, en fin de saison.

Si vous réussissez à vous positionner à un moment propice, vous pourrez réaliser de belles opérations.

Partager l'article
  •  
  •  
  •  

Laissez une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.