Quelles sont les aides à la rénovation en 2022 ?

Les travaux de rénovation d’un logement ancien (maison ou appartement) peuvent rapidement se chiffrer à plusieurs dizaines de milliers d’euros. Pour aider les propriétaires à améliorer les performances énergétiques de leurs logements, l’Etat a mis en place plusieurs aides pour la rénovation de l’habitat.

Ces coups de pouce ne sont pas négligeables, puisqu’ils peuvent représenter jusqu’à 40% du budget total, en fonction de votre situation.

 

 

👉 Une heure de formation sur les travaux offerte : cliquez ici 👈

Les aides à la rénovation d’une maison ancienne ou d’un appartement : une volonté du Gouvernement

Le plan de rénovation énergétique des bâtiments

Le plan de rénovation énergétique des bâtiments répond à une double volonté du Gouvernement:

  • Atteindre la neutralité carbone d’ici à 2050,
  • Lutter contre la précarité énergétique.

On estime qu’il y a aujourd’hui 7 millions de logements qui sont mal isolés, en France. De plus, 14% des français déclarent avoir froid lorsqu’ils sont chez eux.

Cela se traduit automatiquement par une déperdition d’énergie, ce qui a pour conséquence le rejet d’émissions de CO2, en plus d’augmenter lourdement la facture.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  4 erreurs qui tuent un investissement

Parmi les objectifs de ce plan, celui qui nous intéresse est l’accompagnement des ménages dans la rénovation de leur logement.

Quelles sont les aides pour l’amélioration de l’habitat ?

Il existe de nombreux dispositifs pour vous aider à rénover un logement, que celui-ci soit votre résidence principale, secondaire, ou encore un investissement locatif.

Ces aides peuvent se présenter sous plusieurs formes :

  • Subvention,
  • Crédit d’impôts,
  • Prêt à taux zéro,
  • TVA réduite sur vos travaux.

Nous allons donc voir en détails quelles sont les aides pour la rénovation dont vous pouvez bénéficier.

Pourquoi rénover une maison ou un appartement ?

Pour conserver ou prendre de la valeur, un patrimoine immobilier doit être régulièrement entretenu.

En effet, comme presque toutes les créations de l’être humain, une maison ou un appartement va se dégrader avec le temps. Entre les intempéries, l’usure liée aux occupants, les innovations et progrès réalisés, ou encore la vétusté liée aux changements des modes, un logement peut perdre de son attrait s’il n’est pas correctement entretenu.

Rénover une maison ou un appartement vous permet donc de maintenir (ou d’augmenter) la valeur de celui-ci, ce qui présente plusieurs avantages :

  • Vous allez trouver des locataires rapidement,
  • Le loyer que vous allez pratiquer sera situé dans la fourchette haute du marché,
  • Vous allez attirer des locataires de qualité,
  • En cas de vente, vous avez de grandes chances de trouver rapidement un acquéreur,
  • Vous pourrez revendre dans la fourchette haute du marché.

Ce n’est d’ailleurs pas un secret : ce sont les biens immobiliers avec des travaux qui offrent le plus gros potentiel d’enrichissement. C’est de cette façon que j’ai réussi à faire 45% de plus-value immobilière en seulement quatre ans, sur un de mes appartements !

Quelles sont les aides à la rénovation de l’Etat pour 2022 ?

Ma Prime Renov : l’aide accessible aux propriétaires bailleurs depuis 2021.

C’est la plus grosse aide disponible actuellement. Elle concerne aussi bien les résidences principales, secondaire, et les investissements locatifs.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Quand vendre un bien immobilier ?

C’est une prime mise en place pour tous les devis signés depuis le 1er octobre 2020, même si les travaux n’ont démarré qu’après. Cette aide à la rénovation concerne énormément de postes de travaux : isolation, chauffage, ventilation, etc.

Le montant de la prime dépend à la fois de la nature des travaux réalisés et de votre revenu fiscal de référence. Pour en bénéficier, vous devez faire réaliser les travaux par une entreprise qualifiée RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). Votre logement doit également avoir plus de deux ans.

La bonne nouvelle, c’est que Ma Prime Renov est cumulable avec d’autres aides : les certificats d’économies d’énergie (CEE), les aides des collectivités locales et les aides d’Action Logement.

Les subventions de l’ANAH : les aides à la rénovation bien connues des bailleurs

L’ANAH (Agence Nationale pour l’Amélioration de l’Habitat) est le partenaire historique des bailleurs.

Elle subventionne une partie des travaux (jusqu’à 35%), plafonné à 750€ du m2 (1 000€ dans le cadre d’une rénovation énergétique). Le logement doit avoir plus de 15 ans et le montant des travaux doit être supérieur à 1 500€.

De plus, vous devez l’habiter au moins 6 ans (si c’est votre résidence principale) ou le mettre en location pendant 9 ans (dans le cas d’un investissement) à un loyer plafonné.

Les ménages modestes peuvent bénéficier de primes supplémentaires cumulables. Il est bon de savoir que Ma Prime Rénov est une aide de l’ANAH.

Les certificats d’économie d’énergie et subventions des collectivités locales

Certaines grandes entreprises d’énergie subventionnent une partie des travaux (jusqu’à 20%) dans le cadre d’une rénovation énergétique d’isolation et de chauffage. C’est ce qu’on appelle les Certificats d’Économie d’Énergie (CEE).

Les collectivités locales proposent aussi des aides, vous pouvez vous rapprocher d’elles pour savoir les éventuels dispositifs en vigueur (commune, département, région). Vous pouvez vous rendre sur le site de l’ANIL (Agence Nationale pour l’Information sur le Logement) pour découvrir les aides possibles.

Le Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique (CITE)

Le CITE est un abattement fiscal de 30% sur les travaux de rénovation énergétique.Vous pouvez déduire ce montant directement de votre impôt sur le revenu.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Qu'est-ce que la taxe Apparu sur les micro-logements ?

Celui-ci est plafonné à 8.000 euros pour une personne seule ou 16.000 euros pour un couple. En revanche, contrairement aux autres aides, le CITE est valable uniquement sur une résidence principale.

Notez que le CITE a disparu depuis 2021, au profit de Ma Prime Renov, dont nous avons parlé plus haut. Néanmoins, si vous avez effectué des travaux avant le 1er Janvier 2021, vous avez la possibilité de bénéficier une dernière fois de ce dispositif, sur votre déclaration des revenus de l’année 2020.

L’Éco Prêt à Taux Zéro (PTZ)

L’éco prêt à taux zéro (éco PTZ) est un prêt d’un montant compris entre 7 000 euros et 30 000 euros. Comme son nom l’indique, il n’y a pas d’intérêts calculés pour le remboursement du prêt.

Cela vous permet d’obtenir un financement gratuit pour réaliser vos travaux de rénovation énergétique sans attendre. Il peut être accordé, sous conditions, à un propriétaire occupant, un propriétaire bailleur ou bien encore à un syndicat de copropriétaires.

L’éco-prêt à taux zéro disparaîtra après le 31 Décembre 2021.

La TVA réduite sur les travaux de rénovation

Enfin, il existe un dernier type d’aide auquel on ne pas pas forcément, puisqu’on en bénéficie en permanence : la TVA à taux réduit.

En effet, si vous faites réaliser vos travaux de rénovation par un professionnel, celui-ci vous fera bénéficier d’une TVA réduite sur la main d’oeuvre et sur les matériaux.

Ainsi, au lieu des 20% de TVA habituels, vous allez profiter d’une TVA à 10% sur la plupart des opérations, et celle-ci peut descendre à 5,5% pour les travaux de rénovation énergétique.

Je vous encourage donc à faire votre calcul, car il peut être plus intéressant pour vous de passer par un professionnel que de tout faire vous-même.

Et vous, est-ce que vous avez déjà fait appel à une de ces aides pour la rénovation de votre logement ? Si oui, n’hésitez pas à partager votre expérience dans les commentaires ci-dessous.

 

Partager l'article
  •  
  •  
  •  

Laissez une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.