arnold schwarzenegger

Arnold Schwarzenegger: riche et libre avec l’immobilier

Si vous avez l’habitude de me lire, vous allez peut-être vous demander ce que vient faire une star de cinéma comme Arnold Schwarzenegger dans un article sur l’investissement immobilier ?

Rassurez-vous, je ne vais pas vous demander de vous lancer dans le cinéma et de devenir une superstar mondialement connue (quoi que, ça pourrait être sympa, non ?). En fait, comme nous sommes en plein été et que c’est une période de repos, bien mérité, pour la plupart d’entre nous, j’ai décidé de ressortir un livre de ma bibliothèque pour le relire. Ce livre, c’est Total Recall. Mais attention, il ne s’agit pas de la version livre du film éponyme, mais de l’autobiographie de la superstar.

La pauvreté et une envie féroce de s’en sortir

Arnold Schwarzenegger est né en 1947 dans un petit village autrichien, et a passé la plus grande partie de son enfance là-bas. Sa famille était très pauvre. Il mangeait rarement de la viande, devait aller au puits pour chercher de l’eau et n’avait le droit d’avoir des vêtements neufs qu’une seule fois par an. D’ailleurs, il a été fortement marqué par l’achat du premier réfrigérateur par ses parents, qui a constitué l’un des moments forts de son enfance.

Son père lui a fait subir une éducation très stricte, à l’image de la mentalité autrichienne de l’époque. Il n’hésitait pas à tirer les cheveux d’Arnold ou à le punir par des coups de ceinture, lorsque ce dernier faisait quelque chose qui déplaisait à son père. Arnold s’entendait régulièrement dire qu’il ne “pouvait pas” faire telle ou telle chose. En fait, cette forme d’éducation était très courante à l’époque en Autriche. Le principe était de se conformer le plus possible aux autres, et de ne surtout pas devenir un individu à part entière.

Cependant, dès son plus jeune âge, Arnold Schwarzenegger savait déjà qu’il voulait devenir quelqu’un. Il refusait de voir sa situation comme une fatalité et se remémorait chaque jour les objectifs qu’il s’était fixé. Il savait que sa situation, bien que compliquée, n’était que temporaire. Il ne voulait surtout pas se conformer aux autres et il faisait en sorte de cultiver son esprit rebelle.

Parmi ses nombreux rêves, il cultivait celui de quitter l’Autriche pour aller vivre aux États-Unis. Il accomplira cet objectif en septembre 1968, à l’âge de 21 ans, pour suivre sa passion pour le culturisme.

Investisseur immobilier avant d’être une superstar

En arrivant aux États-Unis, et n’ayant pas de grands moyens financiers, Schwarzenegger s’est très rapidement intéressé à l’investissement immobilier.

Il savait que la probabilité de s’enrichir avec le culturisme était maigre. Mais, surtout, il a beaucoup observé ses acolytes lors des séances d’entraînement, dans les salles de musculation. Il a remarqué que ceux-ci étaient obligés de prendre des petits boulots pour pouvoir vivre, payer leurs abonnements et continuer à s’entraîner. De ce fait, ils n’étaient pas libres de faire ce qu’ils voulaient de leur temps. Ils étaient sans cesse obligés de se plier à des patrons pour avoir de quoi vivre.

En voyant cela, Arnold Schwarzenegger s’est fait une promesse: il ne voulait pas devoir subir la même chose. C’est à ce moment précis qu’il a décidé de créer plusieurs business et d’investir dans l’immobilier. En réalité, il a réalisé son premier investissement quelques mois après son arrivée aux États-Unis. Ce n’était pas gagné d’avance puisqu’il n’avait pas beaucoup d’argent et qu’il ne parlait pas bien anglais.

Il a commencé par acheter quelques bâtiments avec Franco Columbu. La demande a augmenté au fil des années, notamment à cause du tremblement de terre de 1971. Arnold Schwarzenegger a continué à réinvestir une partie de l’argent gagné dans les différents tournois de culturisme dans ses affaires immobilières. Au bout de quelques années, à 26 ans, il a acheté son premier immeuble pour 10.000 dollars de l’époque (soit environ 60.000 dollars actuels, en tenant compte de l’inflation).

arnold schwarzenegger immobilier

Millionnaire avec l’immobilier

L’idée de départ d’Arnold Schwarzenegger était d’habiter un appartement dans l’immeuble et de louer le reste, afin que son propre logement ne lui coûte rien.

Il faut reconnaître que, pour l’époque, l’idée était plutôt novatrice. En effet, il n’y avait pas de blogs ni de livres traitant autant du sujet de l’investissement immobilier. C’était une activité plutôt marginale et réservée aux personnes qui s’y intéressaient vraiment. Il fallait aller chercher l’information.

Sa détermination a fini par payer puisque, moins de trois ans après l’achat de son premier immeuble, il l’a finalement revendu avec une plus-value d’environ 150.000 dollars. Ainsi, il a pu réinvestir son argent dans un autre immeuble, nettement plus grand.

Il a ensuite réitéré l’opération encore et encore, jusqu’à ce qu’il gagne son premier million de dollars grâce à l’immobilier !

Et oui, contrairement à une idée reçue, ce n’est pas le cinéma qui l’a rendu millionnaire, mais l’immobilier. Bien sûr, sa carrière d’acteur lui a permis de gagner des centaines de millions d’euros. Mais je trouve ça vraiment très intéressant de savoir que son tout premier million a été réalisé avec l’immobilier.

La liberté financière a fait de lui une superstar

Ce qui est encore plus intéressant que son enrichissement avec l’immobilier, c’est ce que l’investissement lui a permis de réaliser.

Je vous ai dit qu’il s’était mis à investir car il ne voulait pas avoir à enchaîner les petits boulots et, donc, devenir esclave du système. Cette vision et cette détermination l’ont également beaucoup aidé lorsqu’il s’est lancé dans le cinéma.

En effet, l’investissement immobilier lui a apporté la liberté financière. Cela signifie qu’il n’avait pas besoin d’aller travailler (au sens alimentaire du terme) pour vivre. Il n’avait pas à subir la pression de nombreux acteurs, obligés d’accepter le premier rôle qui se présente pour pouvoir gagner de quoi payer les factures.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  6 étapes pour oser réaliser votre premier investissement immobilier

Ainsi, il a pu rester concentré sur sa stratégie et sélectionner méticuleusement les rôles qu’il acceptait de jouer. Il a refusé énormément de rôles tels que videur, officier nazi, joueur de football ou catcheur. Il s’est dit, à juste titre, que s’il acceptait ce genre de seconds rôles, personne ne le prendrait au sérieux quant à sa volonté de devenir un grand acteur.

Il faut croire que sa stratégie a été la bonne, puisque cela a contribué à faire de lui l’immense star que l’on connaît aujourd’hui.

Par la suite, il a continué d’investir, en se disant que le cinéma pouvait s’arrêter à tout moment, et qu’il fallait donc qu’il sécurise le plus possible ses revenus.

Les 4 principes de réussite qui ont fonctionné pour Arnold Schwarzenegger

Voici les 4 grands principes de la réussite qui ont fonctionné pour lui:

  • Transformez vos handicaps en avantages.
  • Quand on vous dit “non”, entendez “oui”.
  • Ne suivez jamais la foule. Allez là où il n’y a personne.
  • Quelle que soit votre occupation dans la vie, il faut savoir se vendre.
arnold schwarzenegger immobilier

Suivez les conseils d’Arnold mais, le plus important, croyez en vous !

Les 10 règles à suivre pour réussir

Au-delà des quatre grands principes de la réussite qui ont fonctionné pour lui, Arnold Schwarzenegger partage avec nous les 10 règles à suivre pour réussir. Mettez-les en application le plus possible dans votre vie, et vous devriez voir des grands changements intervenir.

  1. Ne jamais laisser la fierté faire obstacle.
  2. Ne pas trop réfléchir. À trop réfléchir, on finit par hésiter et ne pas faire.
  3. Il n’y a pas de plan B. Pour vraiment se mettre à l’épreuve et progresser, il faut agir sans filet de sécurité.
  4. L’humour déjanté peut servir à régler ses comptes.
  5. Il y a vingt-quatre heures dans une journée (pour tout le monde). Qu’allez-vous en faire ?
  6. Répéter, répéter, répéter.
  7. Ne rien reprocher à ses parents. C’est grâce à eux que nous sommes devenus ce que nous sommes.
  8. Il faut en avoir une bonne paire pour changer 😉 .
  9. Prendre soin de son corps et de son esprit.
  10. Garde ta faim: faim de réussir, faim de laisser une trace, faim d’être vu et entendu et d’avoir une influence.

Pourquoi je vous parle de Schwarzenegger ?

Maintenant que vous avez terminé la lecture de cet article, je pense que vous comprenez mieux pourquoi je vous parle d’Arnold Schwarzenegger.

Bien sûr, il y a l’aspect de l’investissement immobilier. Cela nous montre, à travers une célébrité à la réussite planétaire, que l’immobilier est un formidable vecteur d’enrichissement. En plus de cela, il est accessible à tout le monde.

Mais ce qui m’a le plus parlé, et que je voulais vraiment partager avec vous dans cet article, c’est l’état d’esprit à adopter. Que l’on aime cet acteur ou pas, je trouve que le parcours et la détermination d’Arnold Schwarzenegger sont admirables. Je veux dire, si cet homme, né dans un petit village autrichien et ayant démarré sa vie dans une très grande pauvreté, a réussi à se bâtir un empire immobilier dans un pays étranger, avec peu d’argent en poche, en faisant un métier peu connu à l’époque (culturiste) et en parlant à peine la langue, qu’est-ce qui vous empêche de faire la même chose ?

Je trouve que, d’un coup, la notion de risque devient vraiment subjective. Beaucoup d’excuses partent en fumée (je n’ai pas le temps, pas d’argent, pas les bons parents, etc) lorsqu’on mesure tout le travail et toute la détermination dont a du faire preuve l’acteur.

D’ailleurs, pour être tout à fait honnête avec vous, ce livre m’a mis un sacré coup de pied au c*l lorsque je l’ai lu pour la première fois. C’est lui qui, entre autres, m’a donné un gros coup de motivation pour enchaîner les investissements et ne plus me mettre de limites.

Sa détermination ne se limite d’ailleurs pas à l’immobilier, puisque son parcours inspire le respect:

  • Il quitte l’Autriche à 21 ans pour s’installer aux USA et devenir champion de culturisme.
  • Quelques mois plus tard, il investit dans l’immobilier puis il achète son premier immeuble à 26 ans, cinq ans après s’être installé. Ensuite, il devient millionnaire à 30 ans avec l’immobilier.
  • Il a créé plusieurs business, notamment une entreprise de bâtiment et une entreprise de compléments alimentaires pour bodybuilders.
  • Arnold Schwarzenegger a épousé la nièce de J.F Kennedy, Maria Shriver.
  • Son rêve de devenir une immense star de cinéma est devenu réalité à l’aube de ses 40 ans.
  • Il est devenu gouverneur de Californie en 2003, à 56 ans, et a été réélu en 2006.
  • En 2010, il a fondé l’organisation non-gouvernementale R20, pour participer activement à la lutte contre le réchauffement climatique. Depuis, il est très engagé dans cette cause.

Sans forcément vouloir accomplir autant de choses que lui, je trouve que cela nous montre que tout est possible, quand on est véritablement déterminé. Les seules limites sont celles que l’on s’impose, alors pourquoi ne pas se lancer ?

Si vous voulez découvrir l’histoire de l’acteur dans son intégralité, je vous recommande chaudement de lire son autobiographie, Total Recall.

arnold schwarzenegger immobilier

Et vous, que pensez-vous du parcours de la star ? Est-ce que cela vous inspire ou, au contraire, vous laisse indifférent ? N’hésitez pas à partager votre avis dans les commentaires ci-dessous. Pour en savoir plus sur l’immobilier, vous pouvez également télécharger librement et gratuitement mon livre ci-dessous.

 

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    12
    Partages
  • 12
  •  
  •  
  •   

6 Commentaires

  • Emeric Michal

    Répondre Réponses 19 juillet 2018

    Salut Julien,
    Article très original. C’est vrai on a pas l’habitude de lire des articles de stars du cinéma dams ton blog. J’ai beaucoup appris sur Arnold Schwarzenegger dans ces quelques lignes. Il faut être persistant et comme tu dis ne pas avoir peur d’aller contre le mouvement de la foule. Merci, cet article m’a donné la motivation pour cette journée ! 🙂

  • Tristan

    Répondre Réponses 20 juillet 2018

    Excellent bouquin en effet !!!!!
    Schwarzy est un génie de l’accomplissement quoi qu’on en pense…..

  • Claire

    Répondre Réponses 30 juillet 2018

    Salut Julien ! Top ton article !
    Je l’ai aussi lu il y a peu de temps.
    Pour moi, avant de connaître son histoire, ce type m’apparaissait comme un looser sans cerveau… Maintenant, tout le monde me regarde bizarrement quand je dis qu’il est un modèle pour moi, quel mindset ! Si lui est né dans ce petit village autrichien sans eau courante et a si bien réussi, nous n’avons AUCUNE excuse pour ne pas réussir 😉 super inspirant.
    PS : la règle 8 me plaît beaucoup 😉

    • Julien Loboda

      Répondre Réponses 31 juillet 2018

      Et oui Claire, que l’on aime ou pas le personnage, il a un état d’esprit de malade, bien souvent méconnu et bien loin de l’image que l’on peut en avoir… merci pour ton commentaire, et oui la 8 est top

  • Cyril

    Répondre Réponses 20 septembre 2018

    Salut Julien,

    Excellent article.
    J’avais découvert les débuts de Arnold Schwarzenegger dans une interview réalisée par Tim Ferris (la semaine de 4h) et ça a été le déclic => grâce à l’indépendance financière, il a eu le choix et a pu choisir les bons rôles.
    C’est le chemin que chacun de nous devrait prendre pour avoir la liberté de faire des projets qui nous tiennent vraiment à coeur.
    Seul l’immobilier permet ça !

    • Julien Loboda

      Répondre Réponses 20 septembre 2018

      Salut Cyril,
      En effet, on voit où l’immobilier l’a mené dans la vie.
      Comme quoi, c’est une belle aventure, pleine de surprises…

Laisser un commentaire

* Champs obligatoires