Comment déléguer la gestion en location saisonnière

Avec la location courte durée se pose la question de comment déléguer la gestion.

En effet, la prestation offerte se rapproche davantage de celle d’un hôtelier que de celle d’un loueur de logements classique. Il y a donc certaines tâches qui font partie du quotidien d’un loueur en courte durée, comme :

  • L’état des lieux d’entrée et de sortie
  • Le ménage de fin de séjour
  • Le lavage/repassage des draps et serviettes

Beaucoup de personnes hésitent à se lancer dans la location saisonnière à cause de la quantité de travail à fournir. Il est certain que ce mode d’exploitation vous demandera davantage d’implication. Dans une location classique, vous mettez un locataire pour au moins trois ans en vous contentant d’encaisser les loyers. Cependant, la location saisonnière offre des rentabilités sans commune mesure avec la location traditionnelle. Cerise sur le gâteau, il est même possible de déléguer la gestion complète et de se contenter d’encaisser les loyers.

Alors, tenté ? Je vous propose un petit tour d’horizon des différentes solutions qui s’offrent à vous.

1. Tout faire soi-même

Bien évidemment, tout faire soi-même est la solution la plus économique. Vous n’aurez personne à payer pour effectuer le travail. En revanche, cela vous demandera du temps, et ce à plusieurs niveaux.

Tout d’abord, l’état des lieux d’entrée et de sortie (comptez environ 15 minutes à chaque fois). Ensuite, le ménage de fin de séjour. En fonction des options que vos clients auront choisies, ils feront le ménage eux-mêmes ou bien vous laisseront ce loisir, s’ils ont opté pour le forfait ménage de fin de séjour par exemple. De mon expérience, même ceux qui décident de faire le ménage font rarement un nettoyage impeccable. En fonction des situations, il vous faudra donc prévoir entre 30 minutes et une heure par logement. Enfin, le nettoyage et repassage des draps. Vous avez trois possibilités à ce niveau :

  • Tout laver et repasser chez vous (long).
  • Grouper les draps pour faire des machines en laverie (nécessite plusieurs jeux d’avance) et repasser par la suite.
  • Donner le lavage et le repassage au pressing (compter entre 20€ et 25€ pour un set de draps de 4 personnes).

 

déléguer la gestion

Déléguer la gestion peut vous permettre de profiter de votre temps ou de chercher un nouvel investissement !

2. Déléguer la gestion à une femme de ménage

C’est la solution que j’utilise à titre personnel. La femme de ménage que j’emploie fait les entrées et sorties, le lavage et repassage des draps, ainsi que le ménage du logement en fin de séjour. De cette façon, elle est totalement autonome sur mes appartements et je n’ai pas à me déplacer. Je lui envoie un planning du mois à venir à chaque fois qu’une mise à jour est effectuée (nouvelle réservation, annulation). Je précise à chaque fois s’il faut un forfait ménage de fin de séjour, l’heure d’arrivée des locataires, la durée du séjour ou toute information complémentaire.

Le tarif varie en fonction de la personne que vous allez trouver. Celle que j’emploie me coûte entre 40€ et 50€ par locataire, tout compris (entrée / sortie / ménage / draps). Pour que l’opération soit rentable, j’impose un séjour d’une durée minimum de 2 nuits.

Pour trouver la bonne personne, plusieurs possibilités s’offrent à vous :

  • Le bouche à oreilles
  • Chercher dans l’annuaire
  • Passer une petite annonce

Gardez à l’esprit que vous allez « embaucher » quelqu’un : soyez donc précis sur vos critères, expliquez bien à la personne ce que vous attendez d’elle (présenter le logement, les infos pratiques, les choses à proximité) et faites-lui passer un test : mettez-la à l’essai sur une réservation afin de voir comment se passent les choses.

3. Déléguer la gestion à une société de conciergerie

Avec le succès grandissant de la location courte durée, de nouvelles start-up spécialisées dans les services aux propriétaires ont vues le jour : les sociétés de conciergerie.

Ces sociétés de conciergerie proposent de s’occuper de la gestion des tâches relatives à la location courte durée qu’un propriétaire doit faire : check-in, check-out, ménage, pressing, etc… Le principe est simple : vous confiez vos clés à la société de conciergerie et vous commandez tout ou partie des services proposés, car vous payez à la prestation. Vous pouvez, par exemple, vous occuper personnellement de la remise de clés ainsi que de la sortie, et faire appel à une société pour le ménage et le pressing. Le service de conciergerie va ensuite faire appel à un de ces concierges (en général, un micro-entrepreneur) pour réaliser la tâche. C’est le principe de l’ubérisation appliqué à la conciergerie. Ces entreprises sont apparues vers 2014-2015 et leur nombre augmente d’année en année. Au moment où j’écris ces lignes, les entreprises existantes sont : Welkeys, Bnbsitter, Smartflux, Bnb-friends, Tranquille Emile, Bnbcare…

Cette solution est particulièrement pratique si vous avez besoin de faire appel à quelqu’un de façon ponctuelle, par exemple si vos clients arrivent ou partent à une heure à laquelle vous ne pouvez pas vous rendre disponible. C’est véritablement la solution la plus flexible.

4. Déléguer à une société de services à la personne

On n’y pense pas forcément au premier abord, mais les sociétés de services à la personne proposent une prestation pour les propriétaires qui exploitent leurs logements en location saisonnière.
Ces sociétés disposent en effet de salariés spécialisés dans le ménage, le nettoyage, l’entretien ainsi que les relations humaines.

Elles peuvent donc rapidement déléguer une personne pour s’occuper des différentes tâches relatives à la gestion de votre bien : check-in, chek-out, ménage et pressing. Les plus connues sur le marché national sont : Axeo Services, O2 et Azaé.

5. Déléguer la gestion à une agence immobilière

La dernière solution qui s’offre à vous est de déléguer la gestion de votre location courte durée à une agence immobilière. Pour cela, vous pouvez soit vous rapprocher d’une agence classique (elles sont de plus en plus nombreuses à faire de la location courte durée) soit vous renseigner auprès d’une agence spécialisée dans la location courte durée. Avec l’explosion de ce type d’hébergements, de nouveaux acteurs se sont engouffrés dans la brèche et proposent aux propriétaires une gestion complète de leur hébergement. Cela comprend notamment :

  • La recherche des locataires et la gestion des annonces sur les différentes plateformes.
  • L’état des lieux d’entrée.
  • L’état des lieux de sortie.
  • L’assistance durant le séjour (réparations, questions diverses).
  • La gestion du ménage de fin de séjour.
  • La gestion des draps.
  • Une assurance sur les risques de casse.
  • Une vérification régulière de l’appartement pour s’assurer de le maintenir dans un très bon état.

Les agences qui proposent ce type de prestation se rémunèrent en général en pourcentage sur le prix total de la location : ce taux varie entre 15% et 25%. Il dépend de plusieurs facteurs comme la ville, la taille du bien, le standing du bien et le standing de l’agence (et donc, le type de clientèle que celle-ci va viser).
C’est, selon moi, la solution ultime si vous souhaitez vous lancer dans la location saisonnière sans vous en occuper personnellement. De plus, l’agence étant rémunérée sur les locations, elle a tout intérêt à maximiser le taux de remplissage pour s’assurer de bonnes commissions, ce qui est bénéfique pour vous.

Pour finir

Nous avons vu ensemble cinq façons de gérer une location saisonnière. Quatre d’entre elles permettent une délégation totale et, donc, de gérer votre bien à distance. Vous voyez qu’il est donc tout à fait possible de vous lancer, même en habitant loin. J’espère que cet article vous aura permis d’y voir plus clair sur les possibilités de délégation en location courte durée.

Est-ce que cela a fait sauter les barrières qui vous retenaient encore ? Voyez-vous d’autres façons de déléguer la gestion ? Êtes-vous prêts à vous lancer ? Si non, quels sont les freins qui vous retiennent encore ? Faites-moi part de vos commentaires dans la zone ci-dessous. Vous pouvez également télécharger librement et gratuitement mon livre « Comment louer plus cher et payer moins d’impôts avec la location meublée ? » juste ci-dessous.

Partager l'article
  •  
  •  
  •  

27 Commentaires

  • Susanna

    Répondre Réponses 24 mars 2018

    Bonjour Julien,si je délégue à une société, la facturation peut-elle rentrer dans les frais et donc être réduite en régime réel ?
    Merci pour votre réponse.

    • Julien Loboda

      Répondre Réponses 24 mars 2018

      Bonjour Susanna, oui vous pouvez tout à fait passer en charges ces frais de délégation, ce qui viendra réduire vos loyers imposables au régime réel.

  • Karine Richard

    Répondre Réponses 16 avril 2018

    Bonjour
    je suis une auto entrepreneure services à la personne( En Declaration).
    Je souhaite faire des entrée sortie et entretien de mobilhome que je facturerais àux propriétaires pour la saison estivale.
    On me dit que je n’ai pas le droit alors que vous citez que les propriétaires peuvent faire appel à une entreprise service à la personne
    Que dois je faire?

    • Julien Loboda

      Répondre Réponses 16 avril 2018

      Bonjour,
      Qui vous dit que vous n’avez pas le droit ?

  • Karine Richard

    Répondre Réponses 16 avril 2018

    La DIRRECTE me dit  » être une activité litigieuse » car lors de location ce n est pas la poussières des propriétaires. J avoue que lorsque j’ai eu cette réponse, elle m a semblé légère.

  • Karine Richard

    Répondre Réponses 17 avril 2018

    Bonjour Julien
    Suite à mon précédent message , pensez vous que je puisse continuer ma démarche entrée sortie et entretien de mobil home ?
    Quelque soit mes recherches , je ne trouve aucune réponse, vous êtes peut être le seul à pouvoir me la donner.
    Je vous remercie
    Karine

    • Julien Loboda

      Répondre Réponses 17 avril 2018

      Bonjour Karine,

      Je ne suis pas expert sur le sujet, donc la réponse que je vais vous apporter n’est pas à prendre avec une certitude absolue. Pour moi, je trouve aussi la réponse tirée par les cheveux. Ce n’est pas la poussière du propriétaire, certes, mais vous effectuez un service pour ce propriétaire. Les sociétés de services à la personne proposent ce type de prestation, je ne vois pas pourquoi vous ne pourriez pas.

  • Nabben

    Répondre Réponses 8 janvier 2019

    Bonjour

    La recherche des locataires et la gestion des annonces sur les différentes plateformes doit etre réalisé uniquement par une agence immobiliere ou bien peut on confier cette tache a un intermediaire qui a une sas et qui fait deja de la conciergerie?

    • Julien Loboda

      Répondre Réponses 8 janvier 2019

      Bonjour

      Tu peux demander à ta conciergerie de le faire, si elle a les qualifications requises pour le faire.

      • Lacaze

        Répondre Réponses 24 mai 2019

        Bonjour, je souhaite ouvrir une conciergerie privé pour m’occuper des locations airbnb , faut il être agent immobilier ou avoir une carte professionnelle pour exercer cette activité ? Merci

        • Julien Loboda

          Répondre Réponses 24 mai 2019

          Bonjour,

          À priori, tant que vous ne faites pas de gestion locative traditionnelle (à l’année), la conciergerie ne nécessite pas d’être agent ou d’avoir la carte. Il s’agit d’une activité différente. Cependant, je vous recommande de vous rapprocher de votre chambre de commerce pour avoir des informations plus précises.

          • lacaze

            24 mai 2019

            Merci pour votre retour assez rapide, oui je suis d’accord avec vous sur le fait que je peux gérer un bien en locations saisonnières différent d’une gestiontraditionnelles comme dans une agence immo à l’année. La chambre de commerce ne sait pas trop non plus .

      • Rouah

        Répondre Réponses 23 juin 2019

        Bonsoir, seriez vous en mesure de me dire s il est possible de louer en saisonnier dans le cas suivant : je suis propriétaire en sci avec un de mes enfants de 3 appartements, hérités de mon père il y a 19 ans à Nice. Ils sont sur 3 niveaux (1 par étage). J habite depuis le début de l année celui du 1 er étage. Je loue en vide depuis plus de 10 ans celui du 2 eme étage. Je voudrais louer en saisonnier celui du rdc avec une belle terrasse arborée de 100m2. C était déclaré en habitation secondaire. On me dit que malgré la nouvelle réglementation j ai le droit de le faire du fait que je compense avec celui que j occupe au 1 er étage. Qu en pensez vous ? Merci beaucoup.
        Linda

        • Julien Loboda

          Répondre Réponses 23 juin 2019

          Bonjour Linda,

          Vous avez deux points à vérifier, dans votre cas :

          1. Pour faire de la location saisonnière dans un bien en SCI, il faut que la SCI soit à l’IS (impôt sur les sociétés). Dans le cas contraire, vous ne pourrez pas exploiter le bien en location meublée (saisonnière ou non).

          2. La règlementation vis-à-vis de la ville. Si vous êtes soumise à la surface de compensation, celle-ci se fait en transformant un local commercial, ou un bureau, en habitation. Donc, selon moi, le fait que vous occupiez un bien au premier étage ne compense pas.

  • Jordan

    Répondre Réponses 17 mars 2019

    Bonjour.

    J’aimerais savoir si, en passant par une agence pour louer mon appartement, il était possible que je gère moi-même quelques locataires (amis, familles) ou alors je n’ai pas le choix et ils sont obligé de passer par l’agence.

    • Julien Loboda

      Répondre Réponses 17 mars 2019

      Je pense que le mieux est de voir directement avec l’agence, certaines vous permettront de le faire, tandis que d’autres vous demanderont de passer par elles.

  • Lydie

    Répondre Réponses 24 mars 2019

    Bonjour
    un ami souhaite me confier la gestion de son studio meublé saisonnier,quel statut puis je créer pour être rémunérée?
    MERCI

    • Julien Loboda

      Répondre Réponses 25 mars 2019

      Bonjour,

      Vous pouvez vous mettre sous le statut de la micro-entreprise, par exemple.

  • Hoarau Alizée

    Répondre Réponses 30 mars 2019

    Bonjour Julien,

    Je souhaite géré la location saisonnière de ma belle mère (entrée, sortie, ménage), je ne trouve pas sur le statut de micro entreprise, quel métier correspond pour me déclarer !
    Pouvez vous m’aider ?

    • Julien Loboda

      Répondre Réponses 30 mars 2019

      Bonjour Alizée,
      Rapprochez-vous de la chambre de commerce, je pense qu’elle pourra vous aider.

  • David

    Répondre Réponses 7 août 2019

    Bonjour Julien,

    Je possède un bien dans une SCI à l’IS (maison louée à l’année, revenus encaissés de 12 k€/an).
    J’ai le projet de créer 3 locatifs saisonniers (type containers) en bord de mer sur un terrain pour une enveloppe de 200 k€ environ.
    Les loyers prévisionnels seraient d’environ 18 k€ pour moins de 12 k€ d’annuités de prêts.
    Mon IR perso est de 0€, marié 3 enfants, revenus du foyer environ 50 k€ /an.

    Quel schéma juridique me conseillez-vous ? rester dans la sci (si possible en LMNP) ou à titre personnel?
    Et quelle fiscalité choisir ?

    A vous lire.

    Cordialement.
    DAVID

    • Julien Loboda

      Répondre Réponses 8 août 2019

      Bonjour David,

      Je ne peux pas vous conseiller, mais le LMNP sera plus judicieux si vous voulez « vivre » sur une partie de vos loyers, alors que la SCI sera surtout interessante pour réinvestir.

  • Colmar rempart

    Répondre Réponses 20 août 2019

    Bonjour,
    je suis en LMNP et je souhaiterais déléguer la gestion des arrivées/sorties à une femme de ménage. Comment lui rédiger une « offre de contrat de travail » et quels sont les points obligatoires à préciser sachant que la prestation serait basée sur un forfait (45-60 euros)?
    Cordialement.
    Ricardo

    • Julien Loboda

      Répondre Réponses 21 août 2019

      Bonjour,
      Je pense que vous pouvez trouver des modèles de contrats sur divers sites. Je ne peux pas énumérer tous les points dans un commentaire, ils seraient trop nombreux.

  • Delphine

    Répondre Réponses 16 septembre 2019

    Bonjour,
    Très déçue par la qualité du service des conciergeries, j’envisage pour la saison prochaine de faire appel en direct à une femme de ménage qui assurerait les check-in/out + ménage et gestion du linge.
    En revanche je ne trouve pas d’info fiable sur la contractualisation possible et les charges à payer.
    Mes appartements sont situés en ville, les réservations sont souvent de 2 nuits et il m’est impossible de savoir en avance combien d’heures ou de forfaits seront nécessaires sur le mois, donc de m’engager sur un contrat avec une charge. Je pratique par ailleurs la LCD seulement en été (2 mois) donc CDI inenvisageable.

    Mes questions sont les suivantes :

    1 – Quels sont les contrats possibles permettant cette flexibilité /sollicitation à la demande ?

    2 – Quel contrat si on fait appel à un auto-entrepreneur ?

    3 – Dans chacun des cas, j’imagine que l’on doit payer des cotisations sociales Employeur ??? Par exemple, si je paie 50€ brut la femme de ménage pour une rotation (check-in/out, linge, ménage), cela va me couter en réalité 75€ ?

    4 – sous le statut LMNP BIC frais réels, peut-on passer en charges déductibles la totalité de ces couts incluant cotisations salariales payées (dans ce cas les 75€) ?

    Merci beaucoup pour vos conseils et éclarages sur ce sujet nébuleux !
    Delphine

    • Julien Loboda

      Répondre Réponses 16 septembre 2019

      Bonjour,

      Dans votre cas, le mieux est de faire appel à un micro-entrepreneur, avec un contrat de prestation de services, dans lequel vous définirez les modalités des prestations que vous souhaitez lui demander.

      C’est à la personne de fixer son tarif, c’est elle qui paiera les charges et cotisations (vous ne serez pas employeur, juste faisant appel à une prestation, puisque ce n’est pas un CDI ou CDD).

      Vous pouvez passer ces frais en charges déductibles dans le cas du LMNP.

Laisser un commentaire

* Champs obligatoires