Comment ne pas payer d’impôts sur vos loyers ?

Comment ne pas payer d’impôts sur vos loyers ?

Il y a une crainte qui revient souvent lorsqu’on souhaite investir dans l’immobilier locatif.

Cette crainte, c’est la peur de devoir payer beaucoup d’impôts.

Payer des impôts n’est pas une mauvaise chose en soi : si vous payez des impôts, cela signifie que vous gagnez de l’argent.

Cela dit, je peux tout à fait comprendre que l’on aie envie d’optimiser sa fiscalité pour obtenir une rentabilité nette nette qui soit la plus importante possible.

Dans cette vidéo, je partage donc avec vous 3 façons tout à fait légales de ne pas payer d’impôts sur vos revenus locatifs.

Méthode #1 : Le déficit foncier en location nue

La première méthode pour ne pas payer d’impôts sur vos loyers consiste à réaliser une opération de déficit foncier, lorsque vous faites de la location nue.

Le déficit foncier a lieu lorsque vous avez des charges d’exploitation qui sont supérieures à vos revenus locatifs.

Dans ce cas de figure, vous obtenez un résultat négatif sur votre activité de location de logements. Comme vous vous n’allez pas être imposé sur un résultat qui est déficitaire, voici comment ne pas payer d’impôts sur vos loyers en location nue.

Le déficit foncier a généralement lieu lorsque vous faites des travaux dans votre appartement ou votre immeuble. Dans le cas contraire, cela signifie tout simplement que vous avez réalisé un mauvais investissement, ce qui n’est pas l’idée.

Méthode #2 : La location meublée au régime réel simplifié

La deuxième option pour ne pas payer d’impôts sur vos loyers est de faire de la location meublée au régime réel simplifié.

Pour cela, il faut vous enregistrer au statut du LMNP (Loueur en Meublé Non Professionnel).

Le principe est le même que dans le cadre de la location nue, c’est à dire que vous allez pouvoir déduire vos charges d’exploitation de votre investissement, et donc n’être imposé que sur votre résultat.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Déclaration LMNP: faut-il passer par un expert-comptable ?

La différence, mais qui va avoir un impact considérable, est le fait que vous allez bénéficier de l’amortissement comptable. Il s’agit d’une perte de valeur comptable (fictive) de trois éléments :

  • Le mobilier (5 ans)
  • Les travaux (environ 10 ans)
  • Le bien (de 20 à 40 ans, en général)

C’est la dévalorisation fictive de ces éléments, que vous allez pouvoir déduire en partie chaque année, qui va vous permettre de gagner de l’argent tout en enregistrant un résultat négatif comptablement parlant.

C’est de cette façon que vous pouvez ne pas payer d’impôts sur vos loyers en location meublée.

Méthode #3 : Investir en société

La dernière méthode est réservée aux personnes qui sont plus avancées dans l’investissement.

Vous avez la possibilité d’investir par le biais d’une société (SCI à l’IS mais aussi SARL de famille, SAS, etc).

De cette façon, vous allez également bénéficier des amortissements ainsi que des charges.

Mais, surtout, vous allez profiter d’une fiscalité “opaque”, déconnectée de vos revenus personnels.

Ainsi, si vous ne vous versez pas de rémunération, votre imposition sera faible (15% jusqu’à 38.120€ de bénéfices). Cette solution est idéale pour les personnes qui veulent ne pas payer d’impôts sur leurs loyers et réinvestir le fruit de leurs investissements.

Pour aller plus loin dans la fiscalité immobilière

Si vous souhaitez aller plus loin dans la fiscalité immobilière, je vous recommande d’aller voir ma formation sur le sujet.

Il s’agit d’une formation de 3 heures, en vidéo, dans laquelle je décortique et simplifie la fiscalité immobilière pour vous.

Vous pouvez avoir toutes les informations sur cette page.

Et vous, est-ce que vous avez peur de payer trop d’impôts ? Connaissiez-vous ces trois méthodes pour ne pas payer d’impôts sur vos loyers ?

Pour aller plus loin, vous pouvez télécharger librement et gratuitement mon livre ci-dessous.

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    10
    Partages
  • 10
  •  
  •  
  •